Équipement

De la musique plein les oreilles sans ruiner le plein air des autres

Bluetooth en plein air

Si votre vie est un film nécessitant sa propre trame sonore, ce n’est pas le cas de tous les autres pleinairistes que vous croisez. Un casque d’écoute est peut-être le meilleur compromis.


Alain McKenna - 25/07/2018
Bragi Dash Pro
Cette marque est peu connue du grand public car elle est née d’une campagne de sociofinancement en ligne il y a quelques années à peine. Son produit initial, le Dash, a été rebaptisé The Dash Pro et a fait place à une version plus abordable, The Headphone, qui reprend la forme mais ne garde que la connectique de base.

La différence de prix est assez importante, puisqu’on passe de 230$ pour ceux-ci à 400$ pour ceux-là. Mais pour la course, la randonnée ou même certaines activités au ras de l’eau, comme du canot en eau calme, l’édition plus équipée est plus attrayante, malgré une autonomie moindre (environ 4h vs 5h, sans compter la recharge fournir par l’étui qui triple la mise), car en un mot, elle offre un stockage intégré permettant d’y charger sa musique. On peut ensuite éteindre le téléphone et avoir la paix. Les Dash sont insonorisés, mais ont un mode sonore laissant passer le son ambiant, pour ne rien manquer de l’action.

L’interface vocale est au mieux correcte et les commandes tactiles capricieuses, mais on peut aussi contrôler la musique de mouvements de la tête préréglés. En plus, l’absence de fil entre les deux oreillettes évite de les accrocher quand on court sous les branches. Bref, sans être conçus exprès pour le plein air, voici des écouteurs doublement sans fil qui valent le détour.

Fitbit Flyer
Fitbit est d’abord connue pour ses montres et bracelets pour sportifs, mais la carte cachée dans sa manche, pour ainsi dire, prend la forme du Flyer, un casque stéréo léger et confortable qui permet d’écouter la musique tirée d’un téléphone portable. N’attendez pas de miracles de la fonction d’appels mains libres, en revanche, le son étant généralement hachuré et déplaisant pour l’interlocuteur.

Côté musical, le son est plutôt bon, et les capuchons de silicone insonorisent plutôt bien l’appareil. Leur format est conçu de manière à porter la lanière derrière la tête, au bas du cou, et assure une bonne tenue à l’oreille, même après une activité physique intense. Ils sont aussi à l’épreuve de l’eau et la sueur. Leur autonomie est d’environ 5 heures, mais assurez-vous de les charger pleinement avant le départ, car ils ne tiennent pas très bien leur charge quand ils dorment sur le coin de la table. 170$.

Jabra Elite Active 65t
Ceci est la version pour sportifs d’un casque populaire auprès d’une clientèle plus urbaine et connectée. Ils sont à l’épreuve de l’eau et la sueur, tiennent bien à l’oreille et offrent une qualité sonore acceptable, pour un appareil de ce format. À 220 dollars, ils ne représentent par une aubaine eux non plus, mais c’est le prix à payer pour un casque stéréo doublement sans fil, puisque chaque oreillette est indépendante de l’autre.

Jabra vous dira que vous pouvez parler au téléphone via les quatre micros de ce casque, mais en pratique, ça coupe et ça griche, ce qui ne fera l’affaire de personne. En revanche, les 5h d’autonomie sont les bienvenues, surtout qu’on peut les multiplier par trois grâce à leur étui qui inclut un chargeur.

Beats X
La marque d’écouteurs Beats appartient à Apple depuis quelques années, ce qui a jeté beaucoup d’ombre sur ces écouteurs lors de leur lancement, qui est survenu en même temps que celui des AirPods tous blancs et un peu plus huppés. Mais même s’ils coûtent 50$ de moins que ces derniers, les Beats X n’en valent pas moins le détour, qu’on aime les produits Apple ou pas.

Le format des Beats X n’est pas nouveau : ils sont comme tous ces autres casques Bluetooth conçus pour l’activité physique, avec le fil qui passe derrière la tête. Semblant un peu plus légers que d’autres, ils semblent aussi se faire oublier plus facilement. Peut-être est-ce la présence des deux petits modules électroniques qui tombent naturellement sur la nuque, ils ont tendance à mieux rester en place que bien des modèles concurrents.

Côté sonore, ce sont des Beats, alors les notes plus graves sont généreusement amplifiées, mais pour une fois, on n’a pas trop exagéré ce détail. On ne remettra pas le prix de la plus grand fidélité sonore aux Beats X, mais au moins, on peut grimper les sentiers rocailleux de Charlevoix sans s’arracher les oreilles.
 

Suivez-moi sur Facebook:

Suivez-moi sur Twitter:




motCle_url: Equipement
motCle_url2: bluetooth
souscategorie:
type_activite:
type: activite_hiver
saison: