Montréal -

Défi kayak Desgagnés : une lancée inusitée cette année

Kayak
11/08/2017

C'est un nouveau départ pour l’unique périple maritime reliant Montréal à Québec en kayak.


-
Nouveau départ pour l’unique périple maritime reliant Montréal à Québec en kayak: c’est cette fois à l’est de l’île de la métropole que quelques 80 embarcations ont mis le nez dans le fleuve. Un pari définitivement gagné pour la 3e édition du défi kayak Desgagné, à lire la satisfaction dont témoignaient les participants à leur arrivée à Sorel.

Plutôt que de lancer les festivités au bassin Bickerdicke (adjacent au port de Montréal) comme l’an dernier, l’organisation a cette année décidé de repousser de 13 kilomètres en amont le départ de la plus grande randonnée en kayak au monde. L’itinéraire ainsi modifié a eu un impact considérable, à la fois sur le moral des kayakistes mais aussi sur la logistique maintenant bien rodée de l’évènement.

Au départ du terrain appartenant au Port de Montréal, non loin des raffineries, chacun savait que la journée les amenant 65 kilomètres plus loin allait être teintée de découvertes, d’amitiés et de dépassements. Mais nul n’avait envisagé un fleuve en huile, où les vents absents donnaient aux coups des pagaies une dynamique insoupçonnée, le tout jumelé à un ciel voilé offrant le meilleur des deux mondes : une chaleur réconfortante sans le rayon de plomb qui mine les troupes.

L’allure du peloton s’en ressentait définitivement : rapidement Verchères exhibait sa jetée, question de casser la croûte vers midi. Le reste de la voie maritime vers Sorel-Tracy promettait beaucoup, alors que la mer intérieure offrait aux pagayeurs ses plus beaux atours. Le niveau élevé de l’eau aidant définitivement la progression de l’énorme convoi d’embarcations multicolores, l’arrivée fut réglée deux heures avant le chrono de l’an dernier. Déjà le souper chaud patientait, et le chansonnier promettait de délier le bas du corps des participants, à l’instar des trapèzes plutôt sollicités aujourd’hui.

Demain la flottille s’attaque au lac St-Pierre, étape redoutée par l’absence de courant ainsi que la longue progression vers le pont Laviolette. Mais la sensationnelle énergie du défi kayak est déjà en marche : à partager et sympathiser ces moments avec autant de pagayeurs, Trois-Rivières ne sera qu’une bouchée de pain en direction de Québec.


motCle_url:
motCle_url2: Kayak
souscategorie:
type_activite: Kayak de mer
type: activite_nautique
saison: