Destination

Haute voltige familiale

Le Tyroparc de Sainte-Agathe-des-monts propose tyroliennes et via ferrata pour toute la famille.


texte_Emmanuel Daigle photos_Jean-Sébastien Berlinguette - 09/06/2017
Le Tyroparc de Sainte-Agathe-des-monts propose tyroliennes
et via ferrata pour toute la famille.


Sensations fortes, dépassement de soi, sortie en famille en toute saison… Est-ce possible ? C’est ce que promet le Tyroparc, à Sainte-Agathe-des-Monts : vivre une aventure qui plaira autant aux petits qu’aux grands. Programme intéressant pour une journée de haute voltige !

Anthony Fawdray, guide au Tyroparc, croit que ce nouveau concept est une des meilleures façons de visiter les Laurentides. Ce qui nous a allumés, c’est lorsqu’il a dit, avec son accent néo-zélandais : « En plus, même les enfants peuvent faire les tyroliennes et les via ferrata ! » Il n’en fallait pas plus pour nous donner le goût d’essayer ça avec les enfants ! Finalement, le plan est plutôt simple : passer une journée complète en famille, dans ce nouveau centre multiactivités, afin de vérifier si Anthony
dit vrai.

À la conquête de mégatyroliennes !
Ça commence tôt. À 7 h 45, Alexandre (six ans), Olivier (huit ans) et nous, les adultes, Geneviève, Jean-Sébastien (notre photographe) et moi-même sommes déjà dans le stationnement, fin prêts pour cette journée d’aventure.

La fébrilité est palpable. La météo s’annonce parfaite : soleil et temps doux. Hugo, notre guide, nous accueille et nous amène vers le chalet où nous prendrons possession de notre équipement : harnais, casque, mousquetons, etc.

Une première mise en garde s’impose : Alexandre, le plus jeune membre du groupe, est petit, et il se peut qu’il ne puisse pas faire la via ferrata. Pour s’assurer de sa capacité à manipuler les mousquetons, il faudra le mettre à l’épreuve sur le parcours d’introduction.

On débute donc par cette étape d’initiation. L’assaut des mégatyroliennes devra attendre... Au total, les quatre tyroliennes atteignent une longueur de 2,6 km !  On se dirigera ensuite vers le cap Beauséjour, où une deuxième via ferrata offre une paroi de 50 m. Ça se terminera par une descente en rappel du haut de celle-ci.

Sécuritaire… et spectaculaire
Normalement, l’âge minimum pour les enfants est de 10 ans. En via ferrata, lorsqu’une personne pèse moins de 45 kg (100 lb), elle doit être encordée. Même chose pour les gens dont le poids est supérieur à 100 kg (220 lb). Si les enfants sont trop légers pour parcourir les méga­tyroliennes seuls, un adulte doit descendre en tandem avec eux.
Après quelques consignes de sécurité, nous attaquons finalement le mur-école. Olivier et Alexandre sont concentrés sur la tâche, car ils veulent absolument tout essayer. Ils atteignent le haut de la paroi, et Hugo donne son verdict : positif. Ils pourront participer à toutes les activités. Nos deux jeunes aventuriers poussent un hourra !
Nous voilà donc partis pour une journée complète d’aventures.

La randonnée pour se rendre au point de départ de notre première tyrolienne est spectaculaire. Nous serpentons dans la montagne jusqu’à la plateforme de départ. La montée est parfois abrupte, mais il n’y a aucune urgence. Si on laisse les enfants souffler un peu, ils peuvent avoir autant de plaisir que les grands.
Notre guide nous prépare, mais d’autres guides sont aussi sur place pour assurer la sécurité de tous. Une fois l’appréhension dissipée, la première expérience en tandem nous attend : une tyrolienne de 1 km de long, à une hauteur de 115 m, rien de moins !
On s’envole sur-le-champ. La vue est à couper le souffle, même si notre vitesse moyenne est de 90 km/h ! Mais ça pourrait aller plus vite ; le record de vitesse sur ce parcours est de 123 km/h. Alexandre et Olivier ne semblent pas très impressionnés par ces chiffres, et en redemandent. Ils seront ravis, car il reste encore quatre traversées en tyrolienne au programme.

Une via ferrata… et un record !
Après ce lot d’émotions, c’est le temps de manger. Prochain défi : le cap Beauséjour en via ferrata. Une autre petite randonnée nous mène au pied de cette paroi. Une fois les enfants encordés, tout est prêt.

Aujourd’hui, un record sera établi : Alexandre, du haut de ses six ans, est le plus jeune à atteindre le sommet de cette paroi. Cet exploit lui a valu les applaudissements de tous ! Cela dit, les deux jeunes devront redescendre par le sentier de retour, car ils sont trop légers pour faire la descente en rappel.

Cette descente de 50 m qui conclut la journée a donc été réservée à l’auteur de ces lignes, mais cela n’entache en rien le bilan de cette visite dans les Laurentides, captivante sur toute la ligne.

Le site est splendide et sécuritaire, le spectacle est au rendez-vous, et les sensations fortes sont garanties pour toute la famille. Ça, c’est de la haute voltige !

À savoir
Le Tyroparc permet de pratiquer ces activités
en montagne à longueur d’année, même l’hiver.
Avis aux plus courageux !


 
Repères
Tyroparc
400, ch. du Mont-Catherine, Sainte-Agathe-des-Monts
Pour s’y rendre, emprunter l’autoroute 15 Nord,
sortie 88.
Tarifs : 65 $ à 125 $ par personne, selon le forfait.
819 324-2002, 1 844 324-2002 ou
www.sports-nature-laurentides.com

 


motCle_url:
motCle_url2:
souscategorie:
type_activite: Via ferrata
type: escalade
saison: