Bas-Saint-Laurent -

Parc national du Lac-Témiscouata Faire le plein des sens au lac

Hugo Paradis (texte et photo) - 30/04/2017

Ce soir-là, quand je me suis étendu dans ma tente Huttopia, au parc national du Lac-Témiscouata, je ne me suis pas senti très loin de la civilisation : de l’autre côté du lac, les lumières de Cabano rougeoyaient dans le ciel ; au loin, le bruit des fardiers résonnait dans la forêt.


-
Ce soir-là, quand je me suis étendu dans ma tente Huttopia, au parc national du Lac-Témiscouata, je ne me suis pas senti très loin de la civilisation : de l’autre côté du lac, les lumières de Cabano rougeoyaient dans le ciel ; au loin, le bruit des fardiers résonnait dans la forêt.

Un peu plus tôt, j’ai cependant eu droit à une tout autre expérience sensorielle, à bord d’un rabaska mis à l’eau en fin de journée. Parti avec un petit groupe, j’ai sillonné un secteur tranquille du lac Témiscouata, à la recherche de sons et d’images plus proches de la nature. À mesure que l’intensité de la lumière baissait, celle des émotions augmentait : après quelques bons vieux barrages de castors aperçus entre deux coups de rame, des hérons, des outardes et des huards sont entrés en scène.

Puis, en longeant la forêt, d’autres bruits ont commencé à émerger : un petit flic, un grand floc, un craquement de branche sèche. « Un orignal, sûrement », de dire la très amicale guide Meggy. Pendant cette sortie de quelques heures, j’ai eu également droit aux manifestations sonores d’autres bêtes. Ici un martin-pêcheur, là un porc-épic ou un ouaouaron, là encore l’extraordinaire boucan des rainettes crucifères, ou le son de « corde de guitare en plastique » de la grenouille verte...

Mieux : en tant qu’ancienne employée de l’observatoire ASTER, Meggy en a profité pour donner un petit cours d’astronomie, en pointant Saturne ou le Triangle d’été à l’aide de son rayon laser, pendant que se noircissait la voûte
céleste.

En rentrant de cette apaisante soirée, faite de calme et de volupté, je ne sais plus très bien ce que j’ai le plus apprécié. Mais une chose est sûre, j’avais la tête pleine d’étoiles et... de sons en toile de fond.

 
Repères
Parc national du Lac-Témiscouata
400, Vieille Route, Saint-Michel-du-Squatec
Ouvert depuis 2013, ce splendide parc combine vastes forêts, immenses plans d’eau et richesse archéologique, ce que souligne le Jardin des mémoires, où on évoque 10 000 ans d’histoire amérindienne. Sur place : 25 km de sentiers de randonnée et accès au Sentier national ; 7 km de piste cyclable le long du lac ; canot, kayak et rabaska ; activités d’interprétation et de découverte, notamment au superbe centre de service tout neuf de l’Anse-à-William.
418 855-5508, 1 800 665-6527
ou www.sepaq.com/pq/tem



motCle_url:
motCle_url2:
souscategorie:
type_activite: Camping,Activités aquatiques
type: activite_nautiqueCamping
saison: