Accueil | Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
D E S T I N A T I O N S«« retour à la liste
Cantons-de-l’Est -

La Forêt habitée de Dudswell

Gaétan Fontaine - 10/09/2007
-IL Y A DE CES PETITS COINS DE PAYS MÉCONNUS QUI MÉRITENT QUE L’ON S’Y ATTARDE, histoire d’élargir ses horizons. C’est le cas de la Forêt habitée de Dudswell, par exemple. Situé à une trentaine de kilomètres au nord de Sherbrooke, Dudswell est entouré de verdoyantes collines aux allures bucoliques. Ajoutez à ce paysage la présence des lacs d’Argent et Adolphe, et vous disposez des principaux ingrédients pour obtenir une fort jolie carte postale.

Sept sentiers donnent accès aux différents milieux de la Forêt habitée de Dudswell. Ceux du lac Adolphe (0,8 km), de la Tour (0,7 km), de la Falaise (1,1 km) et de la Carrière (0,7 km) permettent d’apprécier les alentours du lac d’Argent. Chaque sentier à ses particularités. Ainsi, l’amateur de faune ailée ira faire un tour sur le sentier du lac Adolphe, alors que l’adepte de beaux arbres s’offrira le sentier de la Tour. Tout au long de ces parcours, tous faciles, plusieurs panneaux d’interprétation fort instructifs confirment le volet éducatif des lieux, qui se prêtent admirablement à la randonnée familiale.

Pour leur part, les sentiers du Ravage (2,7 km), des Crêtes (3 km) et du Petit Lac (1,4 km), tous de niveau intermédiaire, sont agréables à parcourir et ils mettent en évidence de belles collines dans toute leur verdure. Le sentier des Crêtes se distingue par quelques bonnes montées à travers une belle forêt de feuillus ; une fois au sommet, on a droit à un splendide panorama avec vue sur le lac d’Argent ainsi que sur les montagnes environnantes, dont le mont Mégantic. De son côté, le sentier du Ravage permet d’observer la relation entre la forêt et l’exploitation de la chaux (voir l’encadré Géologie); en outre, trois points de vue panoramiques et un bel étang aménagé par des castors le jalonnent.

Historique
La Forêt habitée de Dudswell a vu le jour à l’été 1999. Depuis lors, des citoyens engagés permettent l’accès à ce lieu unique imbriqué d’histoire. Le site est géré par un comité qui assure le développement et le maintien des infrastructures.

Géologie
Les carrières et les mines font partie du patrimoine de Dudswell. Durant la deuxième moitié du XIXe siècle, plusieurs petites carrières de granit furent exploitées ici même ; comme son nom l’indique, le sentier de la Carrière mène justement à une ancienne exploitation. L’importante zone de calcaire de cette région est le résidu d’anciennes colonies récifales qui trempaient dans une mer chaude et peu profonde à l’époque du silurien et du dévonien. Ce qui formait jadis une barrière récifale (8 km de long par 800 m de large) permet depuis 175 ans l’exploitation de la chaux, fleuron économique de la municipalité, une activité que le sentier du Ravage donne d’ailleurs l’occasion de mieux comprendre.

Quinze kilomètres de sentiers sillonnent la Forêt habitée. Ils sont fermés en novembre pour la période de chasse, mis à part celui du lac Adolphe. Chiens acceptés si tenus en laisse en tout temps. Accès gratuit.
Info : 819 887-6093

REPÈRE
Renseignements généraux : CLD du Haut-Saint-François, 1 888 848-3333, 819 832-4914 ou www.haut-saint-francois.qc.ca

COMMENT S’Y RENDRE
Depuis Sherbrooke, prendre la route 112 Nord jusqu’à Marbleton. Virer à gauche sur la rue Principale et poursuivre jusqu’à la Maison de la culture, où se trouve le point de départ des sentiers.