D E S T I N A T I O N S«« retour à la liste
Chaudière-Appalaches - Randonnee_pedestre

Les pieds dans l’eau dans Lotbinière

Anne Pélouas - 10/09/2007
-DIFFICILE DE MARCHER PLUS PRÈS DE L’EAU… À Saint-Antoine-de-Tilly, sur la rive sud, longer la berge du fleuve procure un plaisir rare : celui d’une randonnée pédestre originale, en terrain plat, avec la falaise d’un côté et le Saint-Laurent de l’autre. Il faut consulter la carte des marées si l’on ne veut pas avoir de mauvaises surprises, car c’est à marée basse seulement que l’on peut s’offrir la totalité du trajet !

Le périple débute à Pointe-Aubin, à l’est de Saint-Antoine-de-Tilly. Le « sentier pédestre de la plage » est accessible par la route de la Pointe-Aubin : à gauche à même la rive. Au loin, on aperçoit bien la pointe Saint-Antoine et l’église du village, aux deux tiers du trajet complet de 10 km, avec possibilité de remonter sur la route principale à quatre endroits. Le fleuve n’est pas très large, et une falaise abrupte barre l’horizon à gauche. On marche en bordure d’une zone de verts marécages, découverte par la marée et un brin mouvante. Il ne faut pas avoir peur de se mouiller un peu les pieds, d’autant que l’on doit aussi franchir à gué quelques ruisseaux descendant de la falaise.

Au passage, on admire des saules grandioses, d’énormes racines d’arbres vivants dénudées par l’eau, d’impressionnants troncs d’arbres morts couchés sur la grève. La brise fluviale accompagne nos pas autant que les oiseaux de rivage. À l’approche du village, les maisons se font plus nombreuses au bord de l’eau. Au-delà de l’église, on évitera de se retrouver à la pointe Saint-Antoine à marée montante… pour éviter de devoir rebrousser chemin ! Le trajet se poursuit sur 3 km en terrain encore plus sauvage. Le fleuve s’élargit en baie et les marais intertidaux (entre les marées les plus hautes et les plus basses) s’étendent aussi. De l’autre côté du quai, on finit le périple sur une plage incurvée qui mène au parc municipal.

Un jardin sur le fleuve
Pointe Platon : on ne sait d’où elle tire son nom, cette drôle de pointe-cap entre Lotbinière et Sainte-Croix, qui abrite le Domaine Joly-De Lotbinière, oeuvre de passionnés. Véritable laboratoire arboricole de Henri-Gustave Joly, homme politique et défenseur des forêts de la fin du XIXe siècle, l’immense parc-jardin a gardé ses allures romantiques. La fondation à but non lucratif qui le gère aujourd’hui a pour mission la conservation et la mise en valeur du domaine. Le jardin est planté d’arbres centenaires. Un manoir ainsi qu’un petit café-terrasse voisinent avec des sentiers ombragés et divers jardins de fleurs, légumes anciens ou plantes médicinales. Domaine Joly-De Lotbinière, 7015, route de Pointe-Platon, Sainte-Croix, 418 926-2462 ou www.domainejoly.com

Kayak-bonheur
Paul aime la littérature, Carol Anne aime les fleurs, et leur chien, le kayak ! Ce trio très sympathique adore surtout son coin de pays, une belle maison sur les hauteurs du village avec vue imprenable sur le fleuve. C’est de là que Paul guide des sorties en kayak de mer sur un plan d’eau dont les difficultés ne sont pas à prendre à la légère. Longer la rive commande déjà d’avoir quelques bonnes notions de navigation en fonction des marées, non seulement pour partir du bon côté au bon moment, mais aussi pour éviter d’avoir à contourner d’immenses battures à marée basse. Pour traverser d’une rive à l’autre, il faut savoir composer avec de forts courants dans un chenal étroit, avec la voie maritime et ses gros bateaux ! Kayaks et Nature, 3962, rue des Champs, Saint-Antoine-de-Tilly, 418 886-2218


REPÈRE
Sentier de la plage de Saint-Antoinede- Tilly : 10 km, 2 h 30 à 3 h ; carte auprès des Amis du marais de Saint-Antoine-de-Tilly.
Info : 418 886-2797

COMMENT S’Y RENDRE
À 40 km en amont de Québec. Sortie 291 de l’autoroute 20, puis route 273 vers Saint-Antoine-de-Tilly. Au village, route 132 vers l’est, puis route de la Pointe-Aubin à 6 km à droite. Stationnement avant la descente à pied vers la plage. Autres stationnements au parc municipal, à l’ouest du quai municipal, ou dans le village.




Partagez  


Afficher tous les textes de cette section