D E S T I N A T I O N S«« retour à la liste
Abitibi-Témiscamingue - Randonnee_pedestre

Sur le sentier du Pouvoir de l'eau

Angliers
Nathalie Schneider - 05/06/2009
Sentier du Pouvoir de l'eau© Nathalie Schneider
 
Parce que la géomorphologie des rives de la rivière des Quinze est très originale, et profondément marquée par le passage des grandes eaux, l’organisme à but non lucratif Récré-Eau des Quinze s’implique depuis sept ans à y développer des activités de plein air. Nous sommes ici au cœur d’un gigantesque bassin hydrographique formé par la rivière des Quinze, qui servait à la drave dès la création du Témiscamingue à la fin du XIXe siècle (voir encadré), le lac Témiscamingue, puis la rivière des Outaouais. Ce réseau fluvial, emprunté déjà par les Algonquins et leurs ancêtres depuis des milliers d’années, est la richesse qui a aussi causé leur dépossession territoriale en permettant aux colonisateurs d’accéder si vite aux terres à bûcher puis à labourer.

Récré-Eau des Quinze est un regroupement de quatre municipalités et d’une communauté algonquine (Angliers, Saint-Eugène-de-Guigues, Guérin, Notre-Dame-du-Nord et Temiskaming First Nation) qui vise l’utilisation récréotouristique de la rivière des Quinze où sont installées quatre centrales au fil de l’eau, d’Angliers à Notre-Dame-du-Nord (la dernière remonte à 1967). Ici, point de friction entre amateurs de plein air et travailleurs d’Hydro-Québec. On œuvre de concert à harmoniser l’usage du territoire. La preuve: les vieilles poutres de bois qui servaient à fermer le barrage d’Angliers forment aujourd’hui les passerelles et autres structures d’accès aux sentiers tracés par Récré-Eau des Quinze. Et ces sentiers, qui longent la rivière sur 12 km, méritent qu’on s’y promène: entre autres, le petit sentier du Pouvoir de l’eau (1 km), ainsi nommé en hommage à l’impact évident de l’eau sur le paysage, abrite un promontoire au-dessus de l’île Kakake («carré» en algonquin), où on accède après un enchevêtrement de grands pins, de blocs erratiques et de spectaculaires marmites géantes.
Chacune des municipalités participe à ce projet inspirant en finançant le personnel administratif ou technique; Hydro-Québec prête ou donne le matériel pour faire les sentiers, la Société de développement du Témiscamingue ou le Conseil régional de développement de l’Abitibi-Témiscamingue dégagent des budgets, etc. Car derrière le pouvoir de l’eau se trace aussi un véritable «pacte de l’eau», selon l’expression de Jacques Larouche, enseignant à la retraite et interprète passionné du territoire pour les visiteurs. Ce pacte est l’engagement de tous les utilisateurs du milieu à célébrer le pouvoir, mais surtout la beauté de l’eau dans le souci de la préserver. Un bel exemple de partenariat réussi.


REPÈRE
L’organisme Récré-Eau des Quinze propose quatre sentiers linéaires ou en boucle: Les Pouvoirs de l’eau, 1 km; Les Explorateurs, 3 km; L’Île des rapides, 1,5 km; L’Attawé, 4,7 km. L’accès est gratuit. Le long de la rivière des Outaouais, le chemin des Pouvoirs peut être parcouru à vélo de Notre-Dame-du-Nord à Angliers; trois barrages y sont dispersés. Info: 819 723-2721 ou www.temiscamingue.net. Pour toute information touristique sur la région, consultez Tourisme Abitibi-Témiscamingue : 1 800 808-0706 ou www.48nord.qc.ca
Comment s’y rendre
On accède à Angliers par la route 391 Nord. L’accès au sentier se fait par le chemin Giovani.


Le T. E. DraperAngliers possède plusieurs centres d’intérêt historiques, symboles du développement de cette communauté du Témiscamingue, qui était, de 1925 à 1972, un des dépôts forestiers majeurs du bassin de la rivière des Outaouais. Le célèbre remorqueur de bois T. E. Draper en dit long sur l’histoire de la drave dans la région. C’est dans le lac Témiscamingue, un des plus vastes lacs du Québec, qu’arrivait le bois qu’on faisait flotter depuis plusieurs cours d’eau connectés (la Loutre, des Quinze, Blanche, etc.). De là, le bois était remorqué jusqu’à la rivière des Outaouais. Cet impressionnant remorqueur, achevé en 1929, allait chercher le bois au fond des baies des lacs des Quinze et Simard et le charriait jusqu’au lac Témiscamingue. On peut aujourd’hui le visiter en saison. Info: 819 949-4431 ou tedraper@tlb.sympatico.ca


Marais LaperrièreAux portes de Duhamel-Ouest, à quelques kilomètres au sud d’Angliers, ce milieu humide exceptionnel est bordé par un beau sentier de 2 km qui vous guide au cœur d’une nature riche et foisonnante située dans un microclimat: amphibiens, oiseaux, reptiles et mammifères peuvent y être observés. Un ensemble résidentiel menaçait ce territoire sauvage et c’est grâce à l’initiative de la municipalité et de sa population qu’on peut aujourd’hui s’y promener en toute quiétude. Des passerelles, des tours d’observation et un centre d’interprétation complètent la visite sur le terrain. Parfait pour une balade familiale. Deux visites guidées par jour. Tarif: 1 ou 2 $. Info: 819 629-2522


Nos trouvaillesLa Bannik
862, chemin du Vieux-Fort, Duhamel-Ouest
819 622-0922, 1 877 322-0922 ou www.bannik.ca
Ce complexe récréotouristique, installé sur les rives du lac Témiscamingue, abrite 10 chalets rustiques habitables à l’année, un camping de plus de 100 emplacements et un restaurant gastronomique où on peut déguster des produits locaux.

Lieu historique national du Canada du Fort-Témiscamingue
834, chemin du Vieux-Fort, Duhamel-Ouest
819 629-3222, 1 888 773-8888 ou www.pc.gc.ca/lhn-nhs/qc/temiscamingue
Un des plus importants postes de traite, établi pendant 200 ans au bord du lac Témiscamingue dans un environnement naturel exceptionnel. À ne rater sous aucun prétexte: des falaises magnifiques peuplées de pins rouges centenaires, un des derniers peuplements du genre au Québec.

Chantier de Gédéon
14, rue de la Baie-Miller, Angliers
819 949-4431 ou tedraper@tlb.sympatico.ca
Ce campement de bûcherons actif au début du XXe siècle comprend camp de contremaître, dortoir, cuisine et écurie, le tout en parfait état de reconstitution. Visites en saison.


AgendaSoirée culturelle au chantier de Gédéon
Septembre (consulter le site Internet pour la date précise).
Musique et contes traditionnels dans l’ambiance du siècle dernier.
Info: www3.telebecinternet.com/tedraper  


Afficher tous les textes de cette section