Publicité
Destinations, Québec

Le mont Adstock

10-09-2007

LE MONT ADSTOCK DONNE AU PAYS DE L’AMIANTE UNE PETITE TOUCHE ALTIÈRE. En effet, cette jolie montagne de forme conique, qui ressemble à un petit volcan, découpe fièrement l’horizon tel un sphinx. Cette belle protubérance est le lieu de rendez-vous favori des marcheurs de Thetford Mines, situé à proximité, mais aussi des amateurs de vol libre qui, depuis le sommet, prennent leur envol, au grand bonheur des marcheurs admiratifs devant leurs prouesses aériennes.

Pour accéder au sommet dégarni, on emprunte un sentier en forme de boucle, accessible depuis le stationnement de la petite station de ski. Normalement, les marcheurs optent pour le trajet dans le sens contraire des aiguilles d’une montre ; ainsi, on amorce l’ascension dans une belle forêt mixte qui sent bon l’humus. Malgré une distance relativement courte pour rejoindre le sommet (un peu plus de 1 km), le degré de difficulté est assez élevé, la pente étant fortement inclinée : 335 m de dénivelé à gravir d’un seul trait. Le sentier grimpe sans vraiment d’accalmie parmi une horde de beaux arbres et sous la clameur de quelques volatiles bien en voix, du moins lors de notre passage.

En gagnant de l’altitude, on remarque la transition forestière, surtout à mi-pente environ, où le changement est bien palpable. Puis, en approchant du sommet, on note une présence accrue de conifères et, une fois arrivé sur la cime, on a droit à un panorama de 360 degrés. En bas, au pied de la montagne, baigne le lac à la Truite, tandis qu’on voit au loin les mines d’amiante de Thetford Mines. Plus à l’est, le lac Saint-François brille de tous ses feux. On profite de ce moment pour pique-niquer au sommet tout en admirant le vol plané des adeptes de parapente ; le retour se fait tout en douceur, par les pistes de ski.

Géologie
Le mont Adstock, comme les monts Owl’s Head et Orford, est un vestige du fond océanique de l’ancien océan Iapétus, une montagne d’origine sous-marine, en quelque sorte. Son existence remonte à l’orogenèse taconique, la première phase de formation des Appalaches du sud-est du Québec, il y a environ 450 millions d’années. Composé de roches de type gabbro (comme le mont Royal), le mont Adstock est traversé par de rares filons de diabase. Il est possible d’observer des stries glaciaires formées par les débris enchâssés à la base des glaciers.

REPÈRE
Le sentier du mont Adstock s’étire sur environ 3 km. Chiens en laisse acceptés. Accès gratuit. Info: 1 877 335-7141, 418 423-3333 ou www.tourismeregionthetford.com

COMMENT S’Y RENDRE
 Prendre l’autoroute 20 jusqu’à la sortie 228. Virer à droite et continuer sur la route 165, puis prendre à droite la route 263. À Princeville, emprunter la route 116 à gauche. À Plessisville, tourner à droite sur la route 265. À Black Lake, virer à gauche et poursuivre sur la route 112. À Thetford Mines, tourner à droite sur la route 267 et continuer jusqu’à la station de ski.

Publicité