Actualité


Le nouveau parcours du Marathon de Québec décortiqué



C’est maintenant chose faite : le nouveau parcours du Marathon SSQ de Québec a été dévoilé lundi. Cela met ainsi fin à des mois de spéculations depuis l’annonce de ce changement.

Le 14 octobre prochain, l’épreuve pilotée par Je Cours QC empruntera donc un parcours « carte postale » passant par tous les quartiers centraux de Québec.

Voici le nouveau parcours présenté en quatre temps :
 
  • Km 0 à 2,5 — De la ligne de départ située au centre des Congrès de Québec, les coureurs trottent dans le Vieux-Québec avant d’aboutir dans Saint-Roch. Attention : les premières bornes sont toutes en descente.
 
  • Km 2,5 à 23,5 – Rapidement, les marathoniens arrivent sur le bord du parc linéaire de la Rivière-Saint-Charles, dont ils font le tour par l’entremise du pont Scott et du quartier Limoilou. Une fois le pont-tunnel Jacques-Samson traversé, ils font un aller-retour sur le boulevard Samuel-de-Champlain. Roulant.
 
  • Km 23,5 à 27 – Tout ce qui descend doit finir par remonter. Les valeureux repassent dans le Vieux-Québec, mais dans le sens inverse cette fois. Un long faux plat montant qui fera assurément mal aux jambes.
 
  • Km 27 à 42,2 – Une fois revenu en Haute-Ville, le parcours emprunte les plaines d’Abraham, la Grande-Allée et l’avenue Maguire. Le retour à la colline Parlementaire se fait par le boulevard Laurier et la Grande-Allée. C’est assez plat, mais à ce stade de la course, les jambes crient au supplice. Heureusement: la ligne d’arrivée est localisée à la place George V... au beau milieu d’un faux plat descendant!


 
13/12/2017
Je Cours QC



L’hiver s’installe, le canot à glace arrive!



On sait que l’hiver est bel et bien arrivé quand on commence à parler de canot à glace. Le Circuit québécois de canot à glace vient justement de dévoiler une vidéo en vue de sa 13e Coupe des glaces.

Au menu de cette saison 2018 : sept courses sur le fleuve Saint-Laurent, entre Rimouski et Montréal. Les compétitions, qui auront lieu entre le 20 janvier et le 3 mars, rassemblent à chaque fois environ 60 équipes qui concourent dans quatre catégories distinctes.



Même s’il a historiquement été pratiqué ailleurs au Canada, le canot à glace a une forte tradition québécoise. On l’utilisait à Québec notamment pour traverser le fleuve Saint-Laurent avant que des ponts ne l’enjambent.

On dit d’ailleurs que toutes les conditions idéales sont réunies à la hauteur de la Capitale-Nationale pour créer des glaces à haut relief.
 
12/12/2017
Circuit québécois de canot à glace »»



Pour le 150e, il a visité TOUS les parcs nationaux canadiens



Le plan est ambitieux, nécessite une logistique complexe, sans parler des moyens financiers qu’il faut déployer pour le réaliser. À l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération, John Honderich, président du conseil d’administration du Toronto Star, a visité les 45 parcs nationaux du pays.

Les amateurs de statistiques sont servis. Lors de son périple, Honderich a conduit 83 000 kilomètres, emprunté 8 traversiers et volé à bord de 12 avions. Cela l’a notamment mené à poser les pieds aux quatre extrémités géographiques (nord, sud, est et ouest) du pays.

Son récit n’est assombri que par une chose : il manque deux parcs nationaux dans la liste de l’aventurier – 47 parcs nationaux sont effectivement inscrits dans celle de Parcs Canada.

La raison : les parcs nationaux Akami-Uapishk–KakKasuak–Monts-Mealy et Qausuittuq n’étaient pas encore officiellement ouverts lorsque Honderich a entrepris son périple au début de l’année!
 
11/12/2017
Toronto Star






motCle_url: vusurleweb
motCle_url2:
souscategorie:
type_activite:
type:
saison: