Actualité


Se chausser avec l’équivalent japonais d’un sac de plastique



Le furoshiki est une technique japonaise traditionnelle d’emballage réalisée à l’aide de tissus comme la soie ou le coton. On l’utilisait jadis pour envelopper des vêtements et des cadeaux, avant qu’elle ne soit remplacée par des sacs de plastique... et, plus récemment, réhabilitée par la compagnie spécialiste de semelles Vibram.

Avec les Vibram Furoshiki, la société italienne réputée pour les emblématiques Fivefingers repousse le concept de minimalisme plus loin. Le concept de la « chaussure » est on ne peut plus simple : une semelle de 5 mm d’épaisseur autour de laquelle deux bandes de tissus viennent envelopper la partie supérieure du pied. Basta.

Très légers et compacts – on peut les plier dans la poche de ses pantalons —, ces « mini hamacs pour les pieds » se détaillent environ 140 $ aux États-Unis. Malheureusement, ils ne sont pas (encore) disponibles au Canada.
 
11/07/2017
Vibram »»






motCle_url: vusurleweb
motCle_url2:
souscategorie:
type_activite:
type:
saison: