Jusqu’aux derniers retranchements du froid

  • Photos Marie France L'Ecuyer

Après avoir pédalé de la borne frontalière 720, en Montérégie, à la Longue-Pointe de Chisasibi, un duo d’aventuriers a entrepris de skier jusqu’au point le plus au nord du Québec, le cap Anaulirvik (aussi appelé Wolstenholme), en empruntant la banquise côtière de la baie d’Hudson et les terres avoisinantes, sur une distance de 1377 km. Dans le second d’une série de deux articles (première partie ici), notre collaborateur raconte la conclusion de la traversée intégrale du Québec réalisée à l’hiver 2023.

Nous ne savions pas si nous allions réussir. La préparation méticuleuse de l’expédition, l’étude des cartes, l’organisation de la logistique, l’entrainement physique et mental n’avaient pas complètement atténué le sentiment de doute qui nous habitait au moment de skier les premiers mètres de la banquise de la Longue-Pointe, au nord de Chisasibi. Avec quelques kilos de masse corporelle en moins, je n’étais déjà plus le même homme que celui qui avait donné ses premiers coups de pédale trois semaines plus tôt, au sud du Québec. Simon-Pierre Goneau, qui avait réalisé cette portion de l’itinéraire trois ans auparavant, embarquait dans une expédition en mouvement, sans transition avant de s’immerger dans le grand blanc de la baie James. Vladimir Jankélévitch avait écrit : « L’aventure, c’est le surgissement de l’avenir, pour le meilleur et pour le pire. » Restait à savoir lequel des deux adviendrait au long des quelque 1400 km qui nous séparaient de l’endroit où pointait notre azimut.

S’engouffrer dans le blanc

L’orientation est-ouest des bassins versants de la péninsule d’Ungava oblige les voyageurs désireux d’y circuler dans un axe sud-nord de passer par l’océan. Six communautés inuites, dont l’une est également à moitié crie, sont disséminées le long du littoral de la baie d’Hudson, à une distance moyenne de 200 km les unes des autres. En 1610, au cours du même voyage, un certain Henry était parvenu à donner son nom de famille à cette baie de plus de 800 000 km2, l’une des plus grandes du monde, de distribuer les toponymes en hommage à ses bailleurs de fonds, comme le cap Wolstenholme, le point le plus septentrional du Québec, d’attiser durablement la méfiance des Inuits lors d’un mouillage aux îles Digges, aussi nommées en échange de bons procédés, pour finalement mourir abandonné dans une chaloupe à la suite d’une mutinerie, en compagnie de son fils et de sept autres membres – la plupart malades – de son équipage.

Photos Marie France L’Ecuyer