C’est reparti pour Mont-Saint-Pierre

Après plus d’une décennie de projets sur la table, la Coopérative de solidarité de Mont-Saint-Pierre ouvre cet été sa Station de montagne sur mer, un chantier de 6,5 millions de dollars. Le but : revitaliser le village de Mont-Saint-Pierre, en Haute-Gaspésie, qui compte moins de 200 habitants, en redevenant le joyau touristique qu’il a déjà été.

À compter de l’été 2024, Mont-Saint-Pierre ajoutera cinq nouvelles attractions. Sur le renommé mont Saint-Pierre, un observatoire perché à flanc de falaise révélera un panorama spectaculaire sur le Saint-Laurent, la vallée glaciaire et les Chic-Chocs. Dans le bâtiment au sommet, on y présentera aussi un spectacle immersif sur l’histoire géologique de cette vallée, mettant en vedette les roches volantes, un phénomène inusité et plutôt rare. L’église de Mont-Saint-Pierre sera convertie en lieu d’expérience immersive sur le vol libre, activité iconique de la localité, mais encore peu accessible à tous. Des installations comme des aires de pique-nique, des balançoires et des toiles d’ombrage rendront la plage en hémicycle plus conviviale, et un centre de découverte sera aménagé dans l’ancienne auberge Les Vagues, fermé il y a plus de vingt ans, redynamisant ainsi le cœur du village. On y trouvera aussi une nouvelle place publique.

Les travaux de construction et d’aménagement à l’observatoire, à la Place du village et à l’église ont commencé à l’automne 2023 et les attraits devraient être fin prêts pour la grande ouverture en juin prochain. La Coopérative a également mis à jour, balisé et bonifié par des panneaux d’interprétation deux sentiers aux points de vue époustouflants sur la vallée, soit le sentier du Delta et celui du Lynx. Elle entend continuer à développer l’offre de sentiers pédestres et de vélo de montagne. Actuellement, il existe une avalanche de sentiers dans l’arrière-pays, mais beaucoup ne sont pas correctement balisés ou ne sont pas à niveau. À suivre.

montsaintpierre.ca