Publicité
Actualités

Êtes-vous prêts pour le Marathon Mont-Royal MEC samedi ?

15-10-2018
Marathon Mont-Royal MEC preparation

Préparation pour le marathon Mont-Royal MEC

Sous le soleil magnifique de dimanche matin, alors que les couleurs de l’automne étaient à leur apogée, nous étions une trentaine de coureurs à s’être réunis au magasin MEC, rue Saint-Denis à Montréal, pour participer à l’entrainement offert par la Fondation Unis pour le sport. L’objectif : revoir les techniques de base de la course en sentier et avoir un bon aperçu du tracé du Marathon Mont-Royal MEC qui se déroulera samedi.

Petits sentiers méconnus et peu achalandés en forêt, incontournable lac aux Castors, descentes techniques remplies de roches et de racines, points de vue à couper le souffle sur la ville de Montréal. Il faut se le dire, le tracé du Marathon Mont-Royal MEC est magnifique.

Marathon Mont-Royal MEC

Conseils de Olivier Roy-Baillargeon

Mais, il est aussi exigeant. Pour éviter les faux pas et dépenser stratégiquement son énergie, les athlètes Sarah Bergeron Larouche et Olivier Roy-Baillargeon de la Fondation Unis pour le sport avaient de bons conseils à nous donner. Elle court des ultra-marathons en sentier : après avoir remporté plusieurs 50 km, elle s’apprête à réaliser son premier 80 km ! Et lui, même s’il donne de nombreux ateliers de course en sentier sur le mont Royal, est davantage un coureur sur route. Il a d’ailleurs remporté l’ultra-marathon urbain MRSQ de 50 km cette année.

Je vous souhaite donc aussi de prendre le temps d’apprécier la beauté du parcours samedi.

Martine Letarte

Ils nous ont appris à bien plier nos jambes lorsqu’on doit gravir de hautes roches, sans pencher le tronc toutefois, afin de ne pas coincer le diaphragme qui oxygène nos muscles. Et bien sûr, dans toute montée, on fait aller nos bras qui donnent le rythme. Autre conseil des pros: ne pas donner notre 110% dans l’escalier, alors que la montée se poursuit abruptement par la suite.

Marathon Mont-Royal MEC

Conseils de Sarah Bergeron Larouche

On a aussi fait quelques exercices de descente. Légèrement penché vers l’avant, on privilégie de petits pas rapides lorsque le sentier est hasardeux, puis on peut faire de plus grandes enjambées lorsqu’il n’y a aucun obstacle en vue.

Marathon Mont-Royal MEC

Et c’est parti pour la reconnaissance de parcours

L’un des grands défis pendant l’entrainement demeure de ne pas se laisser trop déconcentrer par le spectacle de la nature. Quoiqu’il n’y a pas que les performances dans la vie ! Je vous souhaite donc aussi de prendre le temps d’apprécier la beauté du parcours samedi.

Il est toujours temps de s’inscrire au marathon Mont-Royal MEC.

Publicité