Publicité
Course

Courses Cryo – Le Lac Saint-Jean à la course à pied

22-11-2018
Course Cryo

photo Jonathan Martinet

Après le fatbike, le lac Saint-Jean a droit à sa traversée hivernale de 32 km à la course à pied: les Courses Cryo. L’événement piloté par la fondation Sur la pointe des pieds se tiendra le 23 février prochain, peu après la Traversée du lac Saint-Jean à vélo.

Les 50 coureurs des glaces attendus lors de cette première édition s’élanceront d’ailleurs sur le même sentier aménagé et balisé qu’empruntent les adeptes de la bécane dodue. Seule différence: ils effectueront leur cavale dans le sens contraire, soit de Péribonka à Roberval, et à la noirceur, puisque le départ est fixé en fin d’après-midi.

L’hiver dernier, un projet pilote auquel ont participé 12 coureurs a permis de démontrer la viabilité de l’aventure. Ces cobayes, 11 hommes et 1 femme triés sur le volet, ont complété la traversée du désert glacé, bien sûr sous le charme de son décor singulier, mais éprouvés. «Courir sur la neige et la glace est ardu. Ce n’est pas comme sur l’asphalte ou en sentier: la surface est inégale, fissurée et changeante», explique Katia Bourgault, directrice de Vlok, la firme responsable de l’organisation de l’événement. Au-delà du défi physique, l’épreuve est surtout mentale. «Certains participants l’ont trouvé longue. Disons qu’ils avaient hâte de voir les lumières de Roberval au loin…»

Comme pour la Traversée du lac Saint-Jean à vélo, la météo sera déterminante dans les Courses Cryo. Ainsi, l’événement pourrait être annulé si Dame Nature faisait des siennes – l’organisation se croise les doigts pour que ce ne soit pas le cas. «L’hiver dernier, il faisait trop chaud; la neige était molle. Nous ne sommes pas non plus à l’abri d’une tempête», souligne Katia Bourgault.

Avis aux coureurs moins ambitieux: un aller-retour de 10 km à partir de Roberval est également proposé en parallèle du 32 km.

www.pointedespieds.com

Publicité