PRÉSENTÉ PAR TOURISME LA TUQUE
Destinations | Ski alpin

Skier sans se ruiner

Ski La Tuque sort le grand jeu pour séduire les amateurs de glisse résidant à plus de 100 kilomètres de la montagne.

Parc régional de la Forêt-Ouareau /// Rando-camping sur la rivière

photo: société de développement des parcs régionaux DE LA MATAWINIE (sdprm)

Voilà un vaste territoire sauvage de 150 km2 traversé par la magnifique rivière Ouareau, dont les cascades créent la trame sonore apaisante de la vallée. Pour l’écouter en boucle, dressez votre tente sur un des sites de camping rustique étalés sur ses berges.

À partir de ce camp de base enchanteur, vous en aurez pour quelques jours à explorer les lieux. Pour commencer en douce, baladez-vous sur le sentier des Murmures, qui longe la rivière Ouareau sur 5,5 km. Profitez-en pour vous détendre dans les bains à remous naturels au pied des rapides, admirez ses eaux impétueuses et taquinez le poisson au coucher du soleil.

Après cette mise en jambes, attaquez-vous aux deux tronçons assez corsés du Sentier national qui parcourent, d’est en ouest, ce parc de la Matawinie. Premier défi: le sentier du Massif (26 km linéaires), qui grimpe en montagne à plus de 500 m d’altitude. Au menu: une abondance de percées visuelles sur les Laurentides et les villages lanaudois. Prenez garde, ce sentier très accidenté exige plus d’efforts qu’un sentier super léché d’un parc national! Cependant, il est possible de le couper à mi-chemin par des sentiers de liaison.

Second défi: le sentier des Contreforts (27,5 km linéaires), dont la portion intégrée dans la forêt Ouareau (10 km approx.) se découvre en faisant une boucle de moyenne ou de grande envergure, selon votre point de départ, du Pont suspendu ou de la route 347. Au sommet d’escarpements rocheux qui font le bonheur des grimpeurs, une avalanche de points de vue vous y attend. De bien belles randonnées à faire, à 90 minutes de Montréal.

Tant qu’à y être…
De l’eau vive

Pendant la crue printanière, le tronçon de la rivière L’Assomption entre Saint-Côme et Saint-Alphonse-Rodriguez fait le bonheur des amateurs de rafting. Sur 8,5 km, on y trouve cinq rapides, de classes 3 et 4, ainsi que deux chutes, dans un décor totalement sauvage. L’entreprise Au Canot volant vous y emmène pour trois heures et demie de rodéo sur les vagues. L’activité se démarque par l’utilisation de pneumatiques de 13 pi de long, qui n’accueillent que six passagers à bord, en plus du guide. L’avantage, c’est que ces embarcations sont facilement manœuvrables. Pour se mouiller, aucune expérience n’est requise.
450 883-8886 ou www.canotvolant.ca

Repères 
Parc régional de la Forêt-Ouareau
2007, chemin du Massif (accueil secteur du Massif), Notre-Dame-de-la-Merci
En plus du camping, ce territoire public propose l’hébergement dans un de ses 6 refuges (d’une capacité de 2 à 10 personnes) dispersés sur son territoire. Il faut apporter matelas de sol, sac de couchage, réchaud, attirail de cuisine et nourriture. Tarif: 30,25 $ par nuitée par personne (incluant les droits d’accès journaliers).
450 883-2730, 1 866 266-2730 (réservation refuge et camping) ou www.parcsregionaux.org

Comment s’y rendre: de Montréal, prendre l’autoroute 25 Nord, puis continuer sur la route 125 Nord. Juste avant d’arriver au village de Notre-Dame-de-la-Merci, tourner à droite sur le chemin du Canard-Blanc.
Secteur du Pont suspendu: prendre la route 347, par Notre-Dame-de-la-Merci ou Saint-Côme. Suivre les indications pour la Porte C ou le Pont suspendu.