Publicité
Destinations, Québec

Berges de la Rivière Croche

22-06-2006

Connaissant votre intérêt grandissant pour le canot-camping (ou le kayak-camping), nous vous proposons une escapade tout en douceur sur la rivière Croche, un paresseux cours d’eau tout en méandres, tributaire de la rivière Saint-Maurice, haut lieu du canot au Québec. La descente de cette rivière, située près de La Tuque, plaira particulièrement à ceux qui en sont à leurs premières expériences sur l’eau – les familles apprécieront ce parcours d’une vingtaine de kilomètres – ou aux contemplatifs qui n’ont pas le goût d’affronter des rapides.

Le départ se fait depuis La Croche, hameau situé à une quinzaine de kilomètres au nord de La Tuque. Si vous n’avez qu’un (ou pas du tout de) véhicule, un service de navette est offert par le pourvoyeur de plein air Le Pionnier à La Tuque (location d’embarcations sur place, voir section Repères). Une fois l’embarcation mise à l’eau, vous n’avez qu’à pagayer tout doucement. Le courant est négligeable et les plages de sable sont innombrables. C’est peu profond, mais la rive est toujours proche. Voilà qui est réconfortant pour les néophytes. Côté jardin, de grosses collines recouvertes de forêt côtoient des landes aux longues herbes. Vous pouvez jeter l’ancre et monter votre tente sur l’une des nombreuses plages. Le soir venu, c’est le calme plat.

Action!
Évidemment, pagayer demeure la principale activité. On peut en profiter pour nager ou simplement barboter avec les petits. À La Tuque, on a la possibilité de prolonger le plaisir en allant parcourir le superbe sentier de longue randonnée qui relie La Tuque à Rivière-aux-Rats. Les amateurs de sensations fortes peuvent s’adonner au vélo de montagne (gratuitement) dans le vaste réseau de sentiers du club Mauricycle. Près de 100 km de sentiers de tous les degrés de difficulté  sillonnent les grosses collines.

Un peu de géographie
La rivière Croche déploie ses eaux calmes au fond d’une petite vallée verdoyante. Lors de la dernière déglaciation, le retrait progressif des glaciers a entraîné d’importants épandages fluvio-glaciaires, ce qui explique le grand nombre de plages.

Le Haut-Saint-Maurice compte plusieurs grands lacs. Les lacs Wayagamac et Mékinac sont parmi les plus importants plans d’eau de la région.

Le lit de la rivière Croche se déplace lentement mais constamment. À proximité du lit actuel, on retrouve des bras morts, vestiges des méandres de la rivière. Ceux-ci forment de petits plans d’eau stagnante en forme de fer à cheval, un phénomène plutôt courant dans la plaine du Saint-Laurent.

La forêt fait partie du domaine bioclimatique de l’érablière à bouleaux jaunes, c’est-à-dire une forêt dominée par des peuplements d’érables suivis en nombre par des bouleaux jaunes.

Repère
Le camping est permis tout le long de la rivière sur les multiples plages. Évidemment, on ne laisse pas de traces! On peut louer une embarcation à la boutique Le Pionnier [(819) 523-7681], à La Tuque, et profiter de son service de navette. Accès: depuis Trois-Rivières, prendre l’autoroute 55 Nord et poursuivre sur la 155 jusqu’à La Tuque. La Croche est à une quinzaine de kilomètres au nord de La Tuque. Pour ceux qui sont sans voiture, Orléans Express se rend à La Tuque une fois par jour. Info: 1 888 999-3977 ou www.orleansexpress.com

Publicité