PRÉSENTÉ PAR TOURISME LA TUQUE
Destinations | Ski alpin

Skier sans se ruiner

Ski La Tuque sort le grand jeu pour séduire les amateurs de glisse résidant à plus de 100 kilomètres de la montagne.

L’herbe du voisin /// Courir les sentiers forestiers

Le centre de plein air de Catamount, c’est une histoire de famille. La famille McCullough, de Williston. Dans cette famille, il y a le père, Jim, héritier de la terre et de la ferme, propriétés ancestrales depuis 1873. Puis il y a sa femme, Lucy, qui l’aide à gérer les pistes de course et de ski depuis 1978. Enfin, il y a la fille, Abbie, et son mari, Eric, dans l’aventure depuis le début des années 1990, au moment où la ferme est officiellement devenue un centre de plein air quatre saisons.

Aujourd’hui, sur le terrain boisé de 200 hectares, les sportifs accourent des environs pour pratiquer la course en forêt, le vélo de montagne, ou le ski de fond et la raquette. Ajoutez à cela des camps de jour sportifs, pour petits et grands, des courses de groupe hebdomadaires, quelques compétitions et festivals annuels mémorables et un gîte très confortable, et vous comprendrez que la famille n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer. «On a même entretenu un anneau pour le patin de vitesse durant quelques années, mais c’est vraiment trop de travail», avoue tout de même Lucy, alors que, dans notre assiette de déjeuner, une croustade brûlante exhale un parfum de cannelle.

La veille, au soleil couchant, nous avons parcouru la piste bleue, un petit 5 km de course dans une forêt doucement vallonnée, au sol recouvert d’un tapis de feuilles rouges et d’aiguilles de pin.

Après que ses parents eurent vendu leur bétail, dans les années 1950, Jim a travaillé dans le domaine de l’aménagement paysager et la construction. «Les pistes sont retracées chaque année», précise Lucy. Pas de carte, il faut suivre les flèches de couleur sans les manquer. Pas toujours facile, mais qu’importe, voilà un lieu à contre-courant où on traite le plein air sportif avec la minutie et la passion d’un artisan, et le cœur d’un paysan pour sa terre.

Tant qu’à y être…
Northern Lights Rock and Ice
Ce centre de plein air est ouvert à l’année. On y propose des parcours d’aventure en forêt, des tyroliennes, un mur d’escalade (ainsi qu’un mur d’escalade de glace en hiver). Camp de vacances pour écoliers et pour jeunes mariés à la recherche d’une lune de miel pleine d’aventures!
802 316-3300 ou
www.northernlightsvt.com

REPÈRES
Catamount Outdoor Family Center,
592 Governor Chittenden Road, Williston
Les quelque 35 km de pistes forestières sont renouvelées chaque année et accessibles aux vélos de montagne et aux coureurs. Également, des camps de formation en course, vélo ou écologie sont proposés aux enfants et aux adultes. Ouvert du 14 avril au 14 octobre, tous les jours; l’après-midi jusqu’à 19 h en semaine, et dès le matin durant la fin de semaine. Tarifs: de 3 $ à 6 $ US par jour selon l’âge du coureur; de 4 $ à 10 $ US par jour pour les vélos de montagne. Location de vélos et de casques: 30 $ US par jour pour les adultes. Possibilité de devenir membre. Chambres: de 95 $ à 145 $ US la nuitée.
802 879-6001 ou www.catamountoutdoor.com.

Comment s’y rendre: de Montréal, il faut compter 2 h et 170 km. Emprunter l’autoroute 10 Est, en direction de Sherbrooke, puis la route 35 Sud jusqu’à la frontière. Poursuivre sur la route I-89 Sud, vers Burlington, jusqu’à la sortie 12.