Publicité
Équipement

Un manteau qui carbure à l’énergie solaire

16-10-2020

Depuis la nuit des temps, la seule façon que nous avons réussi à nous protéger du froid à l’extérieur, c’est en emprisonnant la chaleur du corps dans nos manteaux en utilisant différents matériaux, comme le duvet naturel ou synthétique, comme isolant. C’est efficace, mais est-ce possible de faire mieux? Columbia croit que oui. L’équipementier américain entend le prouver avec le lancement de ce qu’il considère comme une avancée majeure dans la capacité de réchauffement des manteaux : la technologie Omni-Heat Black Dot.

Cette innovation met à profit un tissu extérieur renfermant des dizaines de milliers de petits points, semblables à de microrondelles de hockey, qui sont constitués d’aluminium recouvert d’un vernis noir. Cette surface métallique capte la chaleur irradiante du soleil et la piège à l’intérieur du manteau, comme le font les pellicules à faible émissivité qui garnissent désormais les fenêtres les plus performantes sur le marché. Les manteaux deviennent ainsi des centrales solaires.

Omni-Heat Black Dot est le fruit de 10 ans d’effort et de développement technologique chez Columbia. « Nous avons d’abord mis au point la technologie Omni-Heat puis Omni-Heat 3D, un tissu intérieur constitué de points d’aluminium qui retourne la chaleur dégagée par le corps vers le corps. À un moment donné, nous nous sommes dits : pourquoi nous ne tentons pas de reproduire cette technologie sur la couche extérieure des manteaux, celle qui confronte de plus près les éléments », explique Haskell Beckham, directeur sénior de l’innovation chez Columbia Sportswear, en entrevue avec Géo Plein Air.

Le principal avantage de la technologie Omni-Heat Black Dot, c’est qu’elle permet de fabriquer des manteaux extrêmement chauds sans la nécessité de les rendre extrêmement bouffants. « Des manteaux plus légers et plus étroits conviennent mieux à la pratique d’activités sportives hivernales », dit Haskell Beckham. Côté design, les mini-rondelles sont vraiment visibles sur la surface extérieure du manteau, lui donnant une apparence futuriste, susceptible de plaire à plusieurs.

Bien que les rayons solaires soient indispensables à cette technologie, les manteaux Omni-Heat Black Dot sont assez chauds pour être portés de nuit. Tous les modèles sont notamment pourvus d’une doublure intérieure thermoréfléchissante.

Cet automne, Columbia lance trois manteaux mettant à profit cette innovation, chacun ayant ses coupes féminines et masculines. Leurs prix oscillent de 380 à 750 dollars. Ne reste plus qu’à jouer dehors, au soleil.

columbiasportswear.ca

 

 

Publicité