La conversion au solaire

  • © SEPAQ Crédit Photo : Stephane Audet | STM - Réserve faunique du Saint-Maurice | stm_20200716_013.tif

Dans le but de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, la Sépaq fait de plus en plus comme les arbres : elle puise son énergie dans la lumière du soleil. Progressivement, le parc locatif de la société d’État se convertit à l’énergie solaire, se départissant des réfrigérateurs et des dispositifs d’éclairage au propane. Une bonne nouvelle pour la planète, car ces équipements génèrent quotidiennement 4,73 kg de CO2 dans l’atmosphère, l’équivalent d’un véhicule qui parcourt 22 km. En plus des chalets, les bâtiments d’accueil passent également au solaire, comme celui du camping du Mont-Jacques-Cartier.