Publicité
Actualités

Le Psicobloc s’amène à Montréal

09-08-2018

Au menu : des duels entre as de la grimpe, véritables hommes-araignées, sur un mur déversant de près de 17 mètres de haut, le tout au-dessus d’une piscine olympique.

Pas de cordes pour retenir les athlètes lorsque leurs bras n’en peuvent plus, ni de matelas pour amortir les chutes. C’est le cours d’eau qui s’en charge, au grand bonheur des spectateurs.

Les grimpeurs de tous les niveaux peuvent participer au Psicobloc Montréal 2018. Les organisateurs ont d’ailleurs dû ajouter des places pour répondre à l’engouement.

Lac-Beauport, près de Québec, avait accueilli une telle compétition en 2015 et en 2016. Les participants se coltaillaient cependant avec un mur… deux fois moins haut!


 

Publicité