L’herbe du voisin /// Randonner sur le mont Mansfield

Le 8 octobre, 17 h, sommet du mont Mansfield. La montagne doit son nom à son relief, qui rappelle celui d’un visage d’homme. Le point culminant du Vermont n’impressionne peut-être pas grand monde avec ses maigres 1300 m, mais l’ascension pour y parvenir est loin d’être de tout repos. «Nous avons le plus rustique des parcs naturels du Vermont, une destination pour les vrais randonneurs», assure avec un brin de fierté Zack Laraway, le ranger du parc.

Le sentier est pentu, touffu, dense, raide, parfois à la limite de l’escalade. De lourds escaliers de pierre y ont été taillés à même la roche dans les années 1930 par des centaines de jeunes Américains. «On construisait pour durer à l’époque», constate Zack en pointant les tables à feu construites il y a huit décennies. Résultat: lorsque le parc rénove ses installations, il doit suivre les règles de préservation du patrimoine historique.

Au sommet, cependant, à la croisée des chemins entre Laura Cowles Trail et Sunset Ridge, la vue est tout simplement intemporelle. Les vagues de pins et d’érables s’étendent à perte de vue, laissant leurs feuilles se faire dorer par la lumière du couchant. On redescend de la montagne à travers une vaste zone rocailleuse, à la végétation rase. Tout un contraste avec l’ascension. «Une variété d’écosystèmes cohabitent au sein du parc. Le haut de la montagne pourrait ressembler à une toundra du Nord canadien», s’enthousiasme le ranger.

Déjà, le tiers des visiteurs du parc proviennent du Québec, et on les comprend: ce parc rustique et unique est notre véritable coup de cœur au Vermont.

Tant qu’à y être…
Above Reality – Hot Air Balloon Rides
Survoler le Vermont dans une montgolfière, pourquoi pas? Le club est basé dans la vallée Champlain, mais peut survoler n’importe quelle zone du Vermont. La romantique promenade
aérienne a tout de même un prix, qui commence à 265 $ US par personne. Mieux vaut réserver.
802 899-4007 ou www.balloonvermont.com

Le Civilian Conservation Corps
C’est au président Roosevelt qu’on doit le Corps civil de protection de l’environnement, qui a vu le jour en mars 1933 pour contrer le chômage grandissant chez les jeunes de 18 à 25 ans. En tout, ce sont 2,5 millions de jeunes hommes qui ont été mis au travail au cœur des forêts des États-Unis. Au Vermont, plus de 11 000 d’entre eux ont été embauchés et on leur doit une bonne partie des installations et des sentiers des parcs de l’État.

REPÈRES
Underhill State Park
352 Mountain Road, Underhill
Le parc propose quatre sentiers de randonnée pour gravir le mont Mansfield. Hébergement: 11 sites de camping individuels et 6 abris; site pour le camping de groupe; avec toilettes sèches. Ouvert de la fin de mai à la mi-octobre. Il n’est pas interdit d’accéder au parc l’hiver pour le ski de randonnée et la raquette. Tarifs: 3 $ US pour l’accès et 18 $ US par site de camping. Possibilité de ramasser du bois ou d’en acheter (4 $ US).
802 899-3022 ou www.vtstateparks.com/htm/underhill.htm

Comment s’y rendre: de Montréal, il faut compter 2 h 20 et 170 km. Emprunter l’autoroute 10 Est, en direction de Sherbrooke, puis la route 35 Sud jusqu’à la frontière. Poursuivre sur la route I-89 Sud, vers Burlington, jusqu’à la sortie 19 vers St. Albans State Highway et prendre la VT-104 Sud, en direction de Fairfax, puis la VT-15 Est. Tourner à droite à la station Shell sur Lower Pleasant Valley Road. Environ 10 km plus loin, suivre les panneaux pour le parc sur Mountain Road.