Publicité
Hiver, Québec, Ski alpin

La neige à bras-le-corps dans la Vallée Bras-du-Nord

24-10-2017

Paradis du vélo de montagne, du canot et de la raquette, la Vallée Bras-du-Nord s’impose comme une destination majeure pour la randonnée alpine. On n’a pas fini d’en entendre parler, car les projets de développement foisonnent. Pour l’heure, le domaine skiable n’est accessible qu’en randonnées guidées – en petits groupes – avec l’entreprise Activités Éco Plein Air. Partenaire de la Vallée Bras-du-Nord, elle a établi son camp de base à la Villa Éco, en plein cœur du domaine récréotouristique. De là, on file vers le domaine skiable, qui comprend deux paliers. Pas de piste de ski alpin ici, mais un territoire complètement sauvage ! La marche d’approche est assez longue pour atteindre les 610 m d’altitude. À mi-parcours, on atteint un grand lac. Une fois qu’on l’a traversé, la piste d’ascension grimpe progressivement, mais de façon soutenue, en forêt.

Parvenu sur les hauteurs, on peut batifoler dans la neige folle sur un terrain pentu, mais très ouvert, résultat de coupes forestières par bandes. Ayant perdu 200 m d’altitude, on peut remonter ou poursuivre la descente. Elle se corse alors passablement dans un secteur boisé, avec une pente bien raide exigeant un bon degré d’habileté. Les plus craintifs peuvent toujours faire de grands virages dans les sous-bois, voire tourner en chasse-neige. Les autres sautent comme des cabris et zigzaguent entre les arbres sans crainte de finir les quatre fers en l’air ! Se relever alors dans la poudreuse n’est pas une mince affaire, on vous le dit d’expérience… Marc-André Lebuis, fondateur d’Éco Plein Air, estime qu’une bonne journée de rando alpine équivaut à trois montées de 300 m (et autant de descentes). Après, mieux vaut rentrer se reposer au coin du feu.
 

REPÈRES
Vallée Bras-du-Nord
107, Grande Ligne, Saint-Raymond de Portneuf
www.valleebrasdunord.com
www.ecopleinair.com
Publicité