Publicité
Destinations, Québec

Sentier des Caps///Entre fleuve et montagnes

11-12-2013

photo: Éric Saint-Pierre

Pour venir à bout du cap Tourmente, un dénivelé de 500 m vous attend sur seulement 3 km de parcours, des battures du fleuve jusqu’à La Cime, ce premier sommet qui précède le refuge La Faille, à 7,4 km du point de départ. Les virages à 180 degrés sont légions, mais le panorama tout en ouverture (avait-on oublié que le fleuve était si vaste?) vaut largement cette première journée d’efforts.

On peut facilement sauter la nuitée prévue au refuge suivant pour franchir d’un coup les 14,1 km jusqu’au refuge Anse aux Vaches. La forêt est dense, et l’espace entre les arbres est parfois réduit au minimum. On est chaque fois surpris de voir ce concentré de forêt et ces tunnels de neige s’ouvrir aussi rarement que soudainement sur l’immensité du fleuve. Toujours en petites dénivellations qui montent et redescendent, jamais guère davantage qu’une centaine de mètres à la fois, le sentier mène à trois autres refuges, séparés de 6 ou 7 km en moyenne les uns des autres, jusqu’à une altitude de 782 m au dernier refuge, le refuge Ligori, par-delà le Massif. Ce refuge est un des plus beaux du Québec, en raison de son emplacement et sa vue sur le grand fleuve et L’Isle-aux-Coudres.

Après une dernière nuit, on redescend tout ce dénivelé de près de 800 m en 7,7 km, le plus souvent dans la neige folle, jusqu’au village
de Petite-Rivière-Saint-François, adossé au fleuve. Il faut prévoir une voiture pour le retour jusqu’à Cap-Tourmente. On peut aussi faire ce sentier en seulement quatre jours si on commence à Saint-Tite-des-Caps et qu’on sort à la station du Massif de Charlevoix.

REPÈRES
Sentiers des Caps de Charlevoix
2, rue Leclerc, Saint-Tite-des-Caps
Droits d’accès aux sentiers: 7 $; refuge: 27,50 $ la nuitée.
1 866 823-1117 ou www.sentierdescaps.com

Publicité