FAT BIKES

Véritable phénomène dans l’univers cycliste depuis trois ou quatre ans, le fat bike révolutionne la pratique du vélo. Il y a peu de temps, lorsque la neige obstruait ses terrains de jeu favoris, le cycliste troquait son jouet à deux roues contre un vélo stationnaire, ou encore, des skis de fond ou des raquettes. Aujourd’hui, si les plus assidus au pédalage peuvent toujours continuer à mouliner à l’intérieur sur un rouleau d’entraînement, cette nouvelle option à pneus surdimensionnés fait bien des heureux.

Ces vélos permettent de rouler à peu près n’importe où, du moment que la surface est suffisamment compacte. Leurs larges pneus cramponnés donnent une excellente portance sur les surfaces instables, tels le sable, la boue et la neige. Peu importe les conditions, rien ne les arrête.

Le principal avantage d’un tel engin, c’est qu’il est utilisable à longueur d’année. L’été, il peut très bien faire office de vélo de montagne (quoique les sensations au guidon soient beaucoup moins agressives que celles offertes par un vélo de montagne traditionnel), et l’hiver, il sera tout disposé à rouler dans les sentiers de raquette.

Le choix des pneus est le principal critère de sélection d’un fat bike. Leur largeur oscille entre 3,8 et 5 po. Les pneus plus larges et bien cramponnés offrent une meilleure traction et, à l’inverse, ceux plus étroits et dotés d’un nombre restreint de crampons sont plus roulants. Un autre critère, mais non le moindre, c’est le poids du vélo. Il faut le dire, les fat bikes sont plus lourds que les vélos de montagne traditionnels, mais, en réalité, le poids total affecte de manière moins prononcée le plaisir (contrairement au vélo de route). Un kilo ajouté sur un fat bike aura moins d’incidence qu’un kilo ajouté sur un vélo de route.

Enfin, reste le choix des composantes. Certes, un vélo plus performant est toujours plus agréable à rouler. En la matière, il est bon de savoir que, depuis quelque temps, la qualité des composants d’entrée et de milieu de gamme est très recommandable. Les pièces Shimano Deore ou SLX, ou encore SRAM X5 ou X7, sont d’excellents choix qui permettent un usage polyvalent. Sinon, pour les sans limites, il est possible de dénicher des pièces et des modèles toujours plus légers et efficaces, mais non sans débourser un montant substantiel.

Voir notre sélection de Fat bikes 2015