Publicité
Équipement

Fixation mobile, possibilités décuplées

04-02-2020

Salomon a imaginé une façon d’améliorer la performance des skis classiques quand ils sont munis de peaux d’adhérence : une fixation qui se déplace sur le ski. La Prolink Shift fonctionne sur trois modes. Si on désire accentuer la traction, on décale la fixation vers l’avant (+1), ce qui diminue la cambrure, augmentant le contact de la peau avec la neige. Si on favorise la glisse, on pousse l’ancrage vers l’arrière (-1) ; le ski lève alors davantage, minimisant le contact avec le sol. Et si on cherche un équilibre parfait entre glisse et adhérence, on règle en position neutre. Bouger la fixation ne nécessite nul tournevis : les doigts suffisent, même gantés. « Ce dispositif s’adresse aux skieurs avancés comme aux débutants », affirme Mike McLaughlin, de Salomon.

Les fondeurs visant la performance opteront aussi pour la nouvelle botte S/Lab Carbon Classic montée sur un châssis en carbone ultraléger, la plus haut de gamme en style classique chez Salomon. « En boutique, on est en mesure de mouler le chausson de ce modèle, maximisant ainsi le confort », ajoute Mike McLaughlin.

99 $ (fixations)

649 $ (bottes)

salomon.com

Publicité