PRÉSENTÉ PAR TOURISME LOTBINIÈRE
Destinations | Québec

FASCINANTE LOTBINIÈRE 

Actifs ou contemplatifs, bouclez vos ceintures direction Lotbinière.

Gros chantier à venir pour la Traversée de Charlevoix

  • Un des chalets de la Traversée de Charlevoix (photo Simon Diotte)

Sentiers Québec-Charlevoix, l’organisme qui gère la destinée de la Traversée de Charlevoix, lance son plus gros chantier en plus de deux décennies. Ce projet de près de 800 000 dollars comprend la construction de nouveaux refuges, l’aménagement de campings, des mesures de transition énergétique et l’amélioration de l’efficacité énergétique de ses hébergements, ainsi que de nouvelles installations sanitaires et de traitements des eaux usées.

« La Traversée de Charlevoix n’a pas construit d’hébergement depuis le chalet Eudore en 2004 », explique Justin Verville Alarie, directeur général de Sentiers Québec-Charlevoix.

Le plan prévoit la construction d’un refuge au cœur du sentier de l’Orignac, un tronçon de 33 km du Sentier national au Québec (SNQ) qui est sous la responsabilité de Sentiers Québec-Charlevoix depuis 2020. « L’Orignac est un prolongement de la Traversée de Charlevoix (TDC). Il va permettre aux gens qui effectuent le raid de 105 km de la TDC dans son intégrité de poursuivre leur randonnée jusqu’à Saint-Siméon, rejoignant la mer », dit-il. Un second refuge sera construit au lac du Bihoreau, au nord de la montagne de la Noyée.

Sentiers Québec-Charlevoix veut réduire son empreinte carbone. Pour y parvenir, les hébergements seront équipés de systèmes de panneaux solaires, réduisant la demande en gaz propane. « Les gens pourront brancher leurs cellulaires sur place dans une prise USB, ce qui augmentera la sécurité dans l’arrière-pays », dit Justin Verville Alarie. L’isolation et l’étanchéité des hébergements seront améliorées. Les poêles à bois seront remplacés par des modèles plus performants. « On espère réduire la consommation de bois de chauffage de 50 %, ce qui va se traduire par une baisse notable de la consommation d’essence pour la livraison des cordes de bois », dit Justin Verville Alarie.

Les refuges existants subiront une cure de Jouvence avec de nouveaux espaces de rangement, comptoirs et espaces de cuisine. Le refuge du Boudreault, l’un des plus vieux refuges de la TDC, sera retapé. Il est stratégiquement situé au pied du mont des Morios.

Refuge Le Boudreault (photo Simon Diotte)

 

Pour réaliser ce gros chantier, Sentiers Québec-Charlevoix a lancé une campagne de sociofinancement. En date du 7 novembre, la moitié de l’objectif, soit de récolter 35 000 $, avait été atteinte. La campagne se termine le 5 décembre. Le public peut contribuer sans contrepartie ou en échange de vêtements, de nuitées en refuge et de forfaits avec des partenaires locaux.

Toutes les informations sont ici.