Grâce à la variété et à la qualité de ses milieux naturels, le Québec abrite une grande diversité d’espèces fauniques. Les animaux ont besoin d’habitats qui leur fournissent des abris les protégeant des prédateurs et des intempéries, de la nourriture ainsi que des milieux pour se reproduire. L’abondance des populations fauniques d’un territoire est déterminée par la qualité de ses habitats.

Puisqu’ils constituent des milieux essentiels pour la faune, certains habitats fauniques du Québec bénéficient d’une protection légale. Dans ceux-ci, toute activité qui pourrait modifier un élément nécessaire aux besoins des espèces visées par cet habitat est interdite, à moins que la réglementation la permette ou qu’elle ait été préalablement autorisée.

La héronnière est un habitat particulier utilisé par le grand héron, le bihoreau gris ou la grande aigrette.

Les lacs, les rivières et les milieux humides sont des habitats essentiels aux poissons et aux amphibiens.

La forêt abrite plusieurs espèces comme les chauves-souris et les renards.

Des habitats connectés entre eux pour combler tous les besoins

Au cours de sa vie, un animal peut avoir besoin de fréquenter différents habitats pour combler tous ses besoins et accomplir son cycle vital. Par exemple, le renard roux aime chasser dans un champ, mais il peut choisir de faire sa tanière en forêt.

La connectivité entre les habitats fauniques permet aux animaux de se déplacer en sécurité et d’éviter que des populations se retrouvent isolées les unes des autres. Cela a notamment pour effet d’améliorer la génétique des populations et de renforcer leur résistance aux maladies.

Apprécions les services que la nature nous rend

L’accès à la nature procure des bienfaits pour le corps et l’esprit! Fréquenter les milieux naturels peut réduire le stress et diminuer les risques de développer des maladies. Maintenir l’existence de nos espèces fauniques et préserver leurs habitats naturels est bénéfique pour nous tous.

Les milieux naturels nous rendent des services au quotidien. Par exemple, les milieux humides contribuent à prévenir les inondations en accumulant les surplus d’eau qui arrivent soudainement, comme à la fonte des neiges ou après une forte pluie. Ces véritables réservoirs filtrent l’eau et la relâchent lentement, fournissant une source constante d’eau de qualité.

Les milieux humides sont des alliés de taille pour prévenir les inondations

https://www.youtube.com/watch?v=9ssythGH4QY&t=5s

La protection des milieux naturels vous tient à cœur et vous aimeriez y participer? Consultez la page Participer à la conservation de la biodiversité et des habitats fauniques pour en savoir plus.