Protection de la plus grande île du lac Memphrémagog

  • Crédit: Claude Duchaîne

Un résident de Stanstead, Andrew Howick, a fait don de l’île Molson, dont il était propriétaire, à Conservation de la nature Canada (CNC).

D’une superficie équivalente à 24 terrains de soccer, l’île Molson s’ajoute à l’île Longue comme terre protégée par CNC sur le lac Memphrémagog et aux 15 000 hectares (150 km2) protégés dans le secteur des montagnes Vertes du Nord par CNC et ses partenaires.

Entièrement couverte de forêt et complètement vierge, l’île Molson, qui se situe en face du mont Owl’s Head, comprend plusieurs types d’habitats : des zones rocheuses, des habitats riverains, et une tourbière arborée avec un tapis de mousse, qui offrent de fortes possibilités d’y retrouver des plantes menacées ou vulnérables au Québec et au Canada ainsi que des espèces d’orchidées rares. Parmi la végétation observée, on trouve : le carex des Appalaches, auparavant sur la liste des espèces susceptibles d’être désignées menacées ou vulnérables, et la cystoptère bulbifère, indicatrice d’un sol calcaire.

Le don de M. Howick à CNC est appuyé par le Programme de dons écologiques du Gouvernement du Canada. Ce programme offre des avantages fiscaux aux particuliers et entreprises qui font don de terres écosensibles. Le projet a aussi bénéficié de sommes provenant du Gouvernement du Québec dans le cadre du Projet de partenariat pour les milieux naturels (PPMN).

Andrew Howick

« C’est ma petite contribution aux générations futures et à la lutte contre les changements climatiques, raconte M. Howick. Mes enfants et mon épouse m’appuient pleinement. Ils valorisent la conservation de l’île et je suis tellement fier d’eux pour ça. Je souhaite que plus de gens entendent parler du Programme de dons écologiques et choisissent de donner leur propriété ou agissent de quelque manière que ce soit pour aider à conserver notre environnement. »

Visionnez le témoignage de M. Howick et la biodiversité de l’île

(Source: communiqué)