PRÉSENTÉ PAR TOURISME LOTBINIÈRE
Destinations | Québec

FASCINANTE LOTBINIÈRE 

Actifs ou contemplatifs, bouclez vos ceintures direction Lotbinière.

Expé caritative 101

Nathalie Schneider: Une expédition caritative, comment ca marche?
Jason Dominique: En théorie, l'une des 46 000 fondations du Québec peut nous approcher pour organiser une collecte de fonds par le biais d'une expédition. Nous évaluons ensemble le montant à amasser par participant et nous élaborons un projet du début à la fin, pour nous assurer que les tous reçoivent l'information et l'entraînement adéquats. Le montant de la collecte de fonds doit être supérieur au prix du voyage (ex: l'expé au Kili coûte 5500 $ pour 10 000 $ à amasser individuellement), sinon l'objectif est débalancé.

NS: À qui profite l'expédition caritative?
JD: À toutes les parties engagées: au participant, à la cause qu'il soutient et au donateur (contre reçu d'impôt). D'ailleurs, le participant à ce genre de projet est souvent associé de près ou de loin à la cause, certains directement, d'autres par le biais d'expériences interposées. Mais ce sont toujours des gens sensibles à la cause.

Il y a ceux qui ont de l'argent et qui cherchent un sens à leur voyage et d'autres, moins fortunés, qui croient fermement à la cause et qui sont prêts à déplacer des montagnes pour se rendre au bout de l'aventure. Pour que ça marche, il faut que l'expérience rapporte à tous; celle-ci se situe au croisement de plusieurs éléments à prendre en compte: l'altruisme, l'implication sociale et le facteur économique.

NS: On reproche souvent aux participants à ce type d'expédition de chercher à se déculpabiliser par le biais de la bienfaisance…
JS: C'est vrai qu'il y a une certaine pression sociale qui s'exerce autour du voyage caritatif, mais selon moi, l'initiative ne vient pas du devoir mais d'une opportunité qui consiste à donner un sens particulier au voyage qu'on entreprend. Ce voyageur est un voyageur honnête, de bonne foi, qui veut vivre un plus.

Dans ce cas-ci, c'est près de 300 000 $ qui seront versés à la fondation du Manoir Ronald McDonald de Québec. Moi, je crois que ce type de voyage en est un d'avenir parce qu'il permet de redistribuer aux moins nantis et de remettre un peu d'équité dans ce monde. C'est un marché en pleine expansion, qui a démarré en Angleterre et qui ne fait que commencer ici.

Info: www.unikchallenge.com