PRÉSENTÉ PAR TOURISME OUTAOUAIS
Destinations | Québec

Le plein d’oxygène en Outaouais

Pour bouger et s’oxygéner, l’Outaouais est la destination plein air par excellence.

PRÉSENTÉ PAR RÉSEAU ZECS
Destinations | Québec

Passion plein air dans les zecs de la Mauricie

Parmi les 63 zecs du Québec, onze occupent les grands espaces forestiers de la Mauricie. C’est le temps de les explorer.

PRÉSENTÉ PAR TOURISME LOTBINIÈRE
Destinations | Québec

Fascinante Lotbinière

Actifs ou contemplatifs, bouclez vos ceintures direction Lotbinière.

Briser la glace en camping d’hiver

Camper au fond du bois en hiver est l’aventure à vivre, mais ça vous donne des frissons dans le dos rien qu’à y penser? Voici quelques trucs pour vous initier plus en douceur: camper au printemps, choisir un endroit intéressant et oublier la tente.

Camper l'hiverOublier la tente? Vraiment?
Oui. Essayez plutôt un appentis (ou lean-to au sud de la frontière). Ces abris rudimentaires en bois sont constitués d’un plancher, de trois murs et d’un toit. En général, ils peuvent accueillir de six à huit personnes. On peut se tenir debout et cuisiner à l’intérieur, plus confortablement que dans une tente! Et sur cet aspirateur à chaleur qu’est la neige, le plancher est un bien meilleur isolant que n’importe quel tapis de sol. Ça compense de loin l’absence d’un quatrième mur, surtout que l’intérieur d’une tente n’est jamais vraiment plus chaud que l’air extérieur.

Les appentis sont généralement construits dans le bois, où les arbres coupent le plus gros du vent. En plus, laisser la tente à la maison épargne du poids et de l’espace dans le sac à dos. Vous en aurez besoin pour transporter un sac de couchage conçu pour l’hiver – pas un trois saisons – et des vêtements adaptés: doudoune en duvet, pantalon doublé ou en tissu polaire épais et mouflons pour les pieds. Un petit truc pour les mouflons: une deuxième semelle découpée dans un vieux tapis de sol coupera encore mieux le froid de la neige.

Enfin, qui dit appentis, dit bécosse pas loin. Rudimentaire, mais toujours plus facile que rien du tout!

Bouger contre le froid
Convaincu d’utiliser un appentis plutôt qu’une tente? Nous en avons un à vous suggérer. Celui qui se trouve au pied du versant nord du mont Giant, dans les Adirondacks (New York). Cette montagne et son sommet sont très populaires. Toutefois, les randonneurs empruntent presque tous le sentier qui monte sur le flanc sud. Celui du versant nord est plus long, mais qu’importe, on y passe la nuit de toute façon. Et on évite ainsi les foules.

Ce n’est cependant pas uniquement pour la magnifique vue sur les hauteurs des Adirondacks que nous vous recommandons de grimper au sommet. C’est aussi pour vous faire bouger, afin que votre corps produise de la chaleur. Rester au camp à ne rien faire vous expose au froid. Choisissez donc un appentis dans un endroit intéressant, où il y a quelque chose à faire dans les environs.

Dès votre retour à l’appentis, profitez de la chaleur que votre corps dégage encore après l’effort pour vous changer. Si vous ne voulez pas frissonner au cours de la soirée, les vêtements directement sur la peau doivent être secs. L’humidité absorbe la chaleur corporelle, même en dessous de vêtements chauds.

Pour le souper, utilisez un réchaud à combustible liquide. Les réchauds à cartouche de gaz fonctionnent mal quand il fait froid. En ce qui concerne le menu, allez-y simplement: les repas lyophilisés peuvent se préparer avec des gants et n’exigent pas que vous vous mouilliez les mains pour laver la vaisselle.

Camping d’hiver… au printemps
Cela dit, un des meilleurs trucs contre le froid en camping d’hiver (surtout pour une première fois) reste de camper au début du printemps, quand il y a encore beaucoup de neige, mais que la température a commencé à remonter. D’autant plus qu’à la fin de l’hiver, on est devenu plus tolérant au froid. Un 5 °C en mars paraît plus chaud qu’en décembre. Or, l’appentis du mont Giant se situe dans une vallée ombragée; la neige fond beaucoup moins vite. À la mi-mars, en 2009, les alentours de l’appentis étaient encore recouverts d’un très épais manteau blanc.

Autre avantage de camper au printemps: les ruisseaux près des appentis sont suffisamment dégelés pour qu’on y puise directement l’eau pour boire et préparer les repas. Pas besoin de faire fondre de la neige.

Le lendemain matin, recherchez le soleil et prenez votre temps pour déjeuner tout en buvant un café ou un chocolat chaud. Relaxez. La seule chose à faire est de retourner à la voiture. Et si vous repartez de l’appentis du mont Giant, ne négligez pas le petit button Howl Head sur le chemin du retour: il offre une très belle vue sur la vallée au nord du mont Giant.
Bonne première nuit en camping d’hiver.

Repères
Pour se rendre à l’appentis du mont Giant, prendre l’autoroute 15 Sud qui devient la 87 après la douane. Quitter la 87 pour prendre la 9. À l’intersection avec la 9N, prendre la 9N à droite (vers l’ouest). Le début du sentier, indiqué par une pancarte et un stationnement, est 7 km plus loin. Accès au sentier et stationnement gratuits. Du stationnement à Owl Head: 4,2 km. Du stationnement à l’appentis: 9,2 km. Du stationnement au sommet du mont Giant: 11,9 km, avec un dénivelé de 1014 m.
Info: www.adk.org. À consulter: Guide to Adirondack Trails: High Peaks Region de l’Adirondack Mountain Club.

Les appentis à essayer au Québec
On trouve des appentis le long des sentiers de longue randonnée:
• Sentier international des Appalaches (Gaspésie). Info: www.sia-iat.com
• Sentier national (Outaouais, Laurentides, Lanaudière, Mauricie, Québec, Charlevoix, Manicouagan, Bas-Saint-Laurent). Info:
www.fqmarche.qc.ca/sentier_national.asp
• Monts Groulx: appentis du lac Quintin (Manicouagan). Info: www.monts-groulx.ca

Les essentiels du camping d’hiver en appentis
Sac de couchage d’hiver
Matelas de sol isolant
Vêtements chauds, comme une tuque chaude, une veste en duvet, un cache-col ou une écharpe, un pantalon en polaire épais, des mouflons, etc.
Gants chauds et gants minces pour les manipulations délicates
Sous-vêtements de rechange (chaussettes, maillot et caleçon long)
Lampe frontale avec des piles bien chargées (Il fait noir de bonne heure!)
Réchaud à combustible liquide
Plus de combustible que vous pensez en avoir besoin
Utilisez-en pour faire bouillir de l’eau, remplissez une bouteille Nalgene de cette eau bouillante, puis faites-en une bouillotte que vous glisserez dans votre sac de couchage.