Publicité
Destinations, Québec

Carleton-Maria

13-11-2008

LA GASPÉSIE EST CHOYÉE EN BEAUX SENTIERS DE RANDONNÉE. Et ça tombe bien, cet éden de la marche est accessible en train. À Carleton-Maria, dans la baie des Chaleurs, vous sortez de la gare et accédez presque directement à un étonnant (et encore méconnu) réseau de sentiers en montagne. La configuration de ce dernier vous offre le choix d’effectuer plusieurs boucles dont la durée peut varier d’une petite heure de marche en famille à plusieurs heures. Il est même possible de faire de la longue randonnée avec une nuitée en camping rustique le long du sentier. La douzaine de sentiers, qui comportent tous les degrés de difficulté, totalisent 32 km. Les belles ascensions mènent aux sommets des massifs du mont Saint-Joseph (555 m) et du mont Carleton (613 m). Depuis ces hauteurs, le panorama est exceptionnel, avec au menu une vue sur la baie des Chaleurs et sur le Nouveau-Brunswick. À découvrir !

Percé
Vous pouvez vous rapprocher de Percé en train en débarquant à la gare de L’Anse-à-Beaufils. De là, il faut marcher 9 km pour rejoindre Percé (ou prendre un taxi à la gare). À Percé, deux endroits invitent à la marche. Tout d’abord, le réseau de sentiers des monts Blanc et Sainte-Anne. Sur 13 km, 10 beaux sentiers de degré intermédiaire vous feront découvrir, sous un autre angle, la magie des paysages de ce coin de pays aux allures de carte postale. Grâce à plusieurs belvédères aménagés, vous pouvez admirer le rocher Percé aux premières loges. À noter que les animaux en laisse sont admis. Ensuite, toujours à Percé, vous pouvez marcher au parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé. Sur l’île Bonaventure, quatre sentiers faciles totalisent 15 km de randonnée plutôt « exotique ». Les différents sentiers vous font passer de la chétive forêt d’épinettes aux spectaculaires falaises rouges. Vous voudrez vous attarder dans les anses aux eaux turquoise. Le clou de cette randonnée est évidemment la rencontre avec la célèbre colonie de fous de Bassan, qui, malgré les clichés, n’en demeure pas moins une expérience mémorable, tant auditive… qu’olfactive !

Bara… quoi ?
Les barachois, qui font partie du paysage gaspésien, sont formés par des lagunes littorales. Le terme « barachois » aurait pour origine l’expression « barre à choir ». Celui de Carleton, le plus vaste barachois lagunaire en Gaspésie, est reconnu officiellement comme refuge faunique par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune. Celui-ci est également considéré comme un des plus beaux sanctuaires d’oiseaux du Québec. Pas étonnant que les ornithologues s’y retrouvent en grand nombre. Profitez des tours d’observation aménagées pour admirer une grande variété d’oiseaux de rivage marin. Au rendez-vous : bernaches du Canada, grands hérons, cormorans, bihoreaux à couronne noire et maubèches branle-queue. Oui madame!

Repère

Tourisme Carleton : 418 364-3544 ou www.carletonsurmer.com/tourisme Tourisme Percé : 418 782-5448 ou www.rocherperce.com Parc national de l’Île-Bonaventure-etdu- Rocher-Percé : 1 800 665-6527 ou www.sepaq.com Taxi à Percé : 418 782-2102

COMMENT S’Y RENDRE Par train avec Via Rail : 1 888 842-7245 ou www.viarail.com

Publicité