Publicité
Québec

Go West, cycliste !

01-05-2014

Les villes d'Ottawa-Gatineau donnent rendez-vous aux cyclistes chaque week-end de l'été pour les "vélo-dimanche", une occasion idéale pour découvrir l'attrait cycliste de la région de la Capitale nationale, mais aussi de l'ensemble de l'Outaouais.


Le Belvédère Champlain, Parc de la Gatineau

J'ai souvent roulé dans les parcours vallonés (certains diraient très vallonées) du parc de la Gatineau, jusqu'au magnifique Belvédère Champlain, et sa vue panoramique sur l'ancienne mer du même nom. J'ai aussi parcouru les sentiers de montagne du parc, qui offrent plusieurs dizaines de kilomètres assez faciles pour les débutants. J'ai aussi emprunté les multiples pistes cyclables qui permettent de traverser les villes d'Ottawa et de Gatineau, pour butiner d'un musée à l'autre, ou du parlement au casino, sans jamais croiser une auto (ou presque). Je les ai parcourus en ski de fond l'hiver comme à vélo l'été.

Et je le reconnais d'emblée, l’Outaouais est un véritable paradis des cyclistes. Cet été, la région de la Capitale nationale convie les amateurs de la petite reine à un rendez-vous chaque week-end, pour les « Vélos-dimanche Alcatel-Lucent ». Plusieurs promenades d’Ottawa et du parc de la Gatineau sont fermées à la circulation automobile. Une belle occasion de décopuvrir ce réseau cyclable urbain exceptionnel, tous les dimanches matins de la fin mai jusqu’à la fête du Travail au début septembre.

Petit rappel statistique : la région de Gatineau offre tout près de 450 km de pistes cyclables, en incluant les 236 kilomètres de pistes pavées de Gatineau et d’Ottawa, et plus de 200 kilomètres de pistes en pleine nature, du seul côté de l'Outaouais.

Alors pourquoi ne pas en profiter pour explorer aussi un peu plus largement?Découvrez ainsi à l'est le Parc national de Plaisance (26 km de voies cyclables), sa plage et son refuge d'oiseaux et de tortues. Ou empruntez le parcours Louis-Joseph Papineau (14 km), juste au nord de Plaisance. Direction nord-ouest, suivez le Cycloparc PPJ, pour son pont couvert et pour les plus beaux couchers de soleil sur la rivière des Outaouais (92 km). Direction nord, rouler sur la Véloroute des Draveurs (80 km, vers Maniwaki), un tronçon du sentier Transcanadien qui sillonne  dans une multitude de formations géologiques où la faune et la flore vous en mettent plein la vue.

Pour en savoir plus, consultez le site de Tourisme Outaouais. Ou procurez-vous le guide "Les voies cyclables au Québec" (11e édition, 2013).

Publicité