Publicité
Autres activités, Hiver, Québec

Îles-de-la-Madeleine /// Observation des blanchons

20-10-2015

Sacrées destination touristique star en été avec 30 000 visiteurs (pour 13 000 insulaires !), les îles de la Madeleine ont du mal à se vendre en hiver. Et pourtant… l’archipel sous la neige exerce un charme puissant auprès de qui aime l’aventure. Trois ou quatre hôtels étant ouverts durant la saison froide, on peut s’offrir le luxe d’un séjour tranquille pour marcher sur les plages, skier, faire de la raquette ou… aller observer les blanchons au mois de mars. Depuis 1986, on peut approcher les mères et leur jeune progéniture sur la banquise, une activité dont les Japonais raffolent (60 % des visiteurs sont Japonais !). Le forfait, offert par le Château Madelinot, à Fatima, comprend le transport en hélicoptère vers la banquise et l’encadrement d’un guide local qui sait tout, ou presque, sur l’animal.

Après une bonne trentaine de minutes en vol, vous voilà parachuté dans un univers ouaté uniformément blanc et exposé au vent. Là s’épivarde un troupeau de quelque 30 000 phoques du Groenland répartis par couples mère et blanchon. Les bébés sont nés pour la plupart une semaine auparavant et sont encore recouverts de leur peau blanche et duveteuse. On peut les approcher, mais mieux vaut rester sur ses gardes, car leur mère surprotectrice peut vous adresser un avertissement intimidant si elle vous juge indésirable ! Cela étant, l’activité se prête fort bien aux photographes amateurs ou professionnels.

D’ici deux semaines environ, leur peau s’assombrira vers le gris noir comme celle de leur mère. Ce sera alors le début de la chasse, une activité traditionnelle qui fait partie intégrante des coutumes locales et qui constitue une source d’alimentation naturelle et écologique pour les insulaires.

Tant qu’à y être…
La butte du Vent en raquettes

Si l’envie vous prend de regarder les îles de haut, grimpez sur la butte du Vent, le point culminant (166 m) de l’archipel et un petit massif de collines qui s’explorent très bien en raquettes. On y trouve une belle forêt et des passages découverts donnant vue sur la mer. Une balade qui livre la beauté sauvage du lieu – surtout si on la fait avec Randonnées de plein air des Îles, un club d’amoureux de la nature qui savent bigrement partager leur passion.

Repères
Hôtel Château Madelinot

323, route 199, Fatima (île du Cap aux Meules)
Le forfait de trois à six nuits comprend l’hébergement à l’hôtel, le vol en hélico suivi d’une séance d’observation de deux heures environ, ainsi qu’une visite guidée de l’archipel. Cette année, la période d’observation a lieu du 26 février au 12 mars. Forfait de trois jours : 1556 $ ; ou 1756 $ (repas inclus).
1 855 986-2211, www.blanchons.com ou www.hotelsaccents.com

Comment s’y rendre : on peut se rendre aux Îles par la route, mais aussi par voie aérienne (Air Canada : www.aircanada.com ; Pascan Aviation : www.pascan.com). On peut aussi opter pour l’autobus au départ de Montréal, Québec et Rivière-du-Loup (www.autobuslessillons.com).

Publicité