Publicité
Hiver, Québec, Ski alpin

Le « nouveau » mont Alta

24-10-2017

Quel bel exemple de recyclage que celui­-ci : le mont Alta abritait une petite station de ski alpin – qui a déjà porté le nom de Mont Chevreuil –, abandonnée depuis quatre ans et qui trouve une nouvelle vie grâce à quelques fous de randonnée alpine. Fini le télésiège unique qui a fait sa renommée, étant l’une des rares à en posséder au début des années 1950. Malgré une tentative de résurrection en 2014, un incendie a eu raison de la station alpine. Mais pas des mordus de hors-piste, qui se sont serré les coudes pour offrir un beau terrain de jeu à leurs comparses : 27 pistes et jolis sous-bois non damés, dans la ceinture de neige des Laurentides.Très facile d’accès par la route 117 à Val-David, la petite montagne (178 m) se dévoile tout entière dès le stationnement.

On aborde le large champ de neige en pente par le flanc droit pour monter graduellement en skis, avec peaux d’ascension sur la semelle. Après la traversée de plusieurs pistes bien chargées de neige et sillonnées de belles traces, on atteint facilement le sommet. Un coup d’œil panoramique sur les sommets environnants, puis l’heure est au décollage des peaux, à leur rangement dans le sac à dos et à la glisse ! En période d’initiation, on choisira sa première descente sur une ancienne piste de ski alpin, large, qui mène à l’immense champ de neige traversé en montant. Là, on n’a que l’embarras du choix pour se laisser aller dans la pente, en faisant de larges virages et en épousant le relief jusqu’en bas. Les plus aguerris s’amusent dans la poudreuse des sous-bois de part et d’autre du corridor central.
 

REPÈRES
Expérience Mont Alta
www.experiencemontalta.com
Publicité