Publicité
Été, Québec, Vélo de montagne

Réserve faunique de Matane /// À vélo dans les Chic-Chocs

14-06-2017

Séjourner trois jours à l’Auberge de montagne des Chic-Chocs est un privilège. La qualité supérieure de l’établissement est fort agréable (autant pour sa restauration que pour ses guides), et la nature si riche sur les hauteurs est invitante. Et on est là pour jouer dehors ! Le vélo de montagne est l’une des activités-vedettes de l’endroit, mais aussi les safaris-photos à l’orignal et la randonnée pédestre. Il est même facile de lier les trois pour profiter d’une belle journée en plein air.

La piste que nous propose notre guide s’adresse aux « débutants motivés ». À peine les vélos enfourchés, au détour d’un sentier, un autre guide nous fait signe d’arrêter, le doigt sur la bouche. Fourche, un gros orignal mâle, est dans les parages. On lâchera vite le guidon pour aller admirer la bête dans le bois et prendre quelques bons clichés.

Au retour, sur le chemin forestier passablement boueux déjà, tout le monde évite les flaques autant que possible… Après la première grosse giclée de boue, on n’y fera plus trop attention. Le vélo de montagne, c’est salissant, il faut s’y faire…

De traversée de petits ruisseaux en sauts par-dessus des roches et ponts de bois surélevés, chacun apprend vite à manier le vélo dans les descentes comme dans les montées, pour ne pas s’épuiser ni tomber. Certains jouent les kamikazes dans les descentes, d’autres jouent de prudence. Dans les montées, le cardio et la musculation font la différence, mais c’est sans compter sur l’esprit d’équipe : chacun attend l’autre aux intersections.

Après 7 km, à hauteur d’une tente prospecteur, on troque le vélo contre la marche. Une longue descente abrupte dans les fougères nous mène au lac Bardey, plan d’eau solitaire au creux des montagnes. C’est l’heure du lunch – et de la baignade pour les plus courageux, histoire de compléter un vrai « triathlon des Chic-Chocs » – avant de remonter la côte à pied sur 2 km pour retrouver nos vélos et rentrer à l’auberge, aussi crottés qu’eux. Mais bienheureux !
 

REPÈRES
Réserve faunique de Matane

257, rue Saint-Jérôme, Matane
418 562-3700, 1 800 665-6527 ou www.sepaq.com/rf/mat

Auberge de montagne des Chic-Chocs
10, rue Notre-Dame Est, Cap-Chat
1 800 665-3091 ou www.chicchocs.com

Publicité