Publicité
Destinations, Hors-Québec

Route de la soie à vélo /// Quelques mots sur le projet

14-06-2012

Depuis le début de juin, je parcours à vélo la Route de la Soie depuis X'ian, l'ancienne capitale chinoise du temps où les échanges humains et commerciaux ont commencé, jusqu'aux républiques ouzbèques et turkmènes qui virent fleurir d'intenses oasis comme Merv, Boukhara et Samarkande.

En chemin je traverserai la Chine, longerai des déserts et franchirai les hauts cols du Pamir. Je devrais manger les délicieuses pastèques des Ouighours, dormir dans une yourte kirghize, rencontrer des chinois, des ouzbeks et des turkmènes, comme Marco Polo il y a près de 750 ans.

Je ne pars pas seul. Trois personnes accompagnent la vingtaine de cyclistes que nous sommes, transportant la majorité des bagages et réservant notre lieu de coucher. Reste pour nous à pédaler 125 km par jour, trouver la bonne route, monter la tente, humer l'air et laisser les rencontres rythmer le voyage.

Si vous êtes intéressé à suivre ce périple, vous êtes bienvenus sur ce blog. J'essaierai de l'alimenter régulièrement, mais cela dépendra en grande partie de mon accès à Internet. Comme vous l'imaginez, le taux de pénétration d'internet dans les yourtes du Pamir est assez faible.

DON: des vélos en Afrique
Si vous aimez ce blog, je vous suggère également de faire un don à Tour d'Afrique foundation (www.tourdafrique.com/what-we-do/foundation/donations). Si vous envoyez 20$ ou 15€, vous aiderez une personne en Afrique à recevoir un vélo. Dans bien des banlieues et villages africains, un vélo fait une énorme différence. C'est un outil pour commencer à gagner sa vie, pour améliorer ses connaissances, ou pour fournir 6 fois plus de services para médicaux qu'à pied. Une fois cliqué sur "donate now" mentionnez dans la partie "comments" le nom, le tour et l'objet de la donation. Ce peut être avec ce paragraphe en anglais: "Contribution for a bicycle in Africa, at the suggestion of Bernard Roch, Silk Road 2012 rider".

Si vous contribuez, cela ne servira pas à commanditer mon voyage: tout l'argent ira à la fondation. Cependant, en plus d'aider des communautés moins riches, vous m'aiderez à continuer de pédaler dans les inévitables moments de plus grande difficulté. Dans tout voyage sportif, bien qu'entrepris pour le plaisir, il y a des moments ardus: une baisse d'énergie, de petits ennuis de santé, un passage interminable sans intérêt. De savoir que l'expédition est en partie liée à une bonne cause aide à passer à travers.

Publicité