PRÉSENTÉ PAR TOURISME LA TUQUE
Destinations | Ski alpin

Skier sans se ruiner

Ski La Tuque sort le grand jeu pour séduire les amateurs de glisse résidant à plus de 100 kilomètres de la montagne.

On vous en offre de toutes les couleurs

Polyvalence nautique
Conçue spécialement pour les sports nautiques, la lentille Octopus des lunettes Wave, de Julbo, regroupe à la fois des propriétés photochromiques, hydrophobes et polarisantes. Elle s’adapte à la luminosité tout en repoussant les reflets du soleil sur l’eau. Les Wave sont livrées avec une jupe de protection amovible (autour des yeux) qui isole de l’eau et de la bruine. Testées en kayak de rivière, elles se sont révélées particulièrement efficaces pour repousser les gouttelettes d’eau s’écrasant contre les verres. J’ai beaucoup apprécié la faible densité des matériaux, qui confère aux lunettes une capacité de flottaison remarquable. Un bandeau flottant et ajustable accompagne l’ensemble, pour un meilleur maintien sur la tête. À prix un peu plus modique (180 $), une version uniquement polarisante est offerte.
Prix: 240 $ (version photochromique)
www.julbo-eyewear.com

GPA A TESTÉ
• Performantes

• Prix raisonnable


Rando minimaliste
Déjà bien populaire dans le domaine de la course à pied, la chaussure minimaliste intègre désormais la randonnée pédestre. La Proterra, de Merrell, possède les caractéristiques d’un soulier minimaliste (semelle basse et flexible composée de Stratafuse), mais est taillée pour la randonnée, notamment grâce à sa solidité et à son adhérence. Ce type de chaussure permet de renouer avec les joies des sensations primitives de marcher pieds nus. Cela dit, il convient d’y aller avec parcimonie au début, question d’éviter les blessures. Ce modèle, le Mid Sport, protège davantage la cheville grâce à sa construction mi-hauteur.
Prix: 150 $
www.merrell.com


Tout s’emboîte!
Cette batterie de cuisine Flex 4, de MSR, conviendra
parfaitement aux groupes de quatre personnes ou plus. Légère et très compacte, elle se prête très bien aux expéditions de plusieurs jours tout comme à une bonne vieille escapade en camping. L’ensemble comprend deux casseroles en aluminium (une de 3,2 l avec recouvrement antiadhésif, une autre de 5,3 l à anodisation dure, pour une meilleure résistance antiabrasive), deux couvercles en aluminium avec passoire intégrée, quatre assiettes en polypropylène et quatre tasses en acier inoxydable. Il ne vous manquera plus que quelques ustensiles et victuailles pour un festin quatre-étoiles.
Prix: 154 $
www.cascadedesigns.com


Lumineux!
Volumineuse et lourde, voici les premiers mots qui me sont venus à l’esprit avant d’essayer la lampe frontale Apex, de Princeton Tec. Mais malgré son immense boîtier contenant quatre piles AA et son poids de 279 g, l’Apex a démontré plusieurs des qualités recherchées dans une lampe frontale. Son confort, d’abord, malgré son poids et son volume. La lampe s’ajuste bien à la tête avec ses sangles élastiques et particulièrement celle qui passe au-dessus de la tête. On la sent bien stable et on n’a pas l’impression qu’elle se retrouvera sur le bout du nez après trois pas de course. La puissance de son éclairage, ensuite. À faisceau concentré, cette lampe de 200 lumens permet de voir clairement jusqu’à 96 m, ce que j’ai bien apprécié pour courir et patiner. Afin d’économiser de l’énergie, elle offre également trois autres niveaux d’intensité, idéal pour la lecture et le camping. Enfin, on apprécie sa longévité. À pleine puissance, l’Apex peut donner jusqu’à 72 h de lumière, jusqu’à 150 h en mode économique avec faisceau large et jusqu’à 200 h en mode clignotant. En prime, elle est résistante à l’eau jusqu’à 1 m de pression. Que ce soit pour faire de la spéléologie, de la course en sentier, traverser des lacs ou même faire l’ascension du Kilimandjaro, ce modèle a sa place dans votre sac d’équipement. (Mathieu Mallette Gamache)
Prix : 90 $
www.princetontec.com/apex

GPA A TESTÉ
• Grande portée d’éclairage
• Longue durée de vie
• Étanche


Un classique revisité
L’histoire de l’humanité pourrait se résumer à ce nouveau couteau de poche de l’armée suisse, le Signature Slim. Après la lame, la lime à ongles, les ciseaux puis le stylo, place à la technologie! Tous les outils essentiels à la vie quotidienne y sont, mais s’ajoute au traditionnel ensemble une clé USB amovible, de 4 Gb ou 8 Gb.
Prix: 42 $ (4 Gb); 50 $ (8 Gb)
www.victorinox.com


Votre vélo en classe affaires
Solide, simple et légère (tant sur le plan des matériaux que sur celui du prix), la boîte de transport pour vélo Pro XL-C, de Crateworks, vous soulagera de plusieurs tracas: votre monture sera bien en sécurité, à l’abri des manières parfois robustes des bagagistes, et vous économiserez de quoi vous payer du bon temps. Celle-ci est constituée de feuilles de plastique ondulé et rigide, et livrée avec tout le nécessaire à l’emballage d’un vélo (courroies et mousse de protection). Suffisamment spacieuse pour accueillir un vélo aux roues de 29 po, elle n’est cependant pas livrée avec les supports pour roues, vendus en extra à 49 $. Pour une fraction du prix d’une boîte concurrentielle (parfois le double du prix!), vous disposez de la même tranquillité d’esprit. À moindre coût, une version en carton est également offerte. L’entreprise propose même un modèle pour tandem, un peu plus onéreux cependant, à 429 $.
Prix: 239 $
www.crateworks.com


Poids plume pour courir sans se fatiguer

Le Bare-X Lite 150, d’Inov-8, est le soulier par excellence pour les adeptes du minimalisme. Avec un poids ridicule de 150 g, une semelle intérieure de 3 mm d’épaisseur et zéro drop, vous aurez l’impression de courir sur un nuage. Le seul bémol peut-être à apporter concerne la semelle d’usure, qui n’est pas assez résistante à l’abrasion. Le système de laçage ultra rapide muni d’un nœud mécanique permet de les enfiler en quelques secondes seulement. Un atout que les triathlètes apprécieront assurément. (Emmanuel Daigle)
Prix : 135 $
www.inov-8.com

GPA A TESTÉ
• 
Ultra léger
• Séchage rapide
• Confort inégalé
• Laçage rapide


Cartes sur table
Là où il n’y a pas assez (ou tout simplement pas) de table de pique-nique, la table pliable Roll-A-Table, de Camp Time, vous offre toute la convivialité nécessaire à la préparation d’un bon repas, ou encore, à la tenue d’une bonne partie de cartes. D’une hauteur de 71 cm, sa surface imperméable de 81 cm x 81 cm peut supporter jusqu’à 79 kg. Elle s’enroule pour former un paquet plutôt facile à ranger dans le fond du canot ou de la remorque à vélo. Avec ses 5 kg, c’est un petit luxe qui peut en valoir la peine. Il ne restera plus qu’à trouver l’espace pour les chaises.
Prix: 84 $
www.camptime.net


Sortie branchée
Les amateurs de plein air ne sont pas à l’abri du virage techno. Conçue pour les activités extérieures, la nouvelle tablette électronique Earl remplit plusieurs fonctions: GPS, boussole, radio AM/FM, émetteur-récepteur portatif, station météo (comprenant un baromètre, un capteur d’humidité, un thermomètre et un anémomètre) et, même, lampe de secours. L’appareil se connecte à Internet par la magie du sans-fil et du système Android 4.1. Connecté à un système ANT+ ou Bluetooth, il transmet votre rythme cardiaque et toute autre donnée vitale pour votre épanouissement sportif. Comme toute tablette électronique, il sert de liseuse et permet de stocker et de télécharger beaucoup d’information (16 Gb). Côté pratique, notez l’écran tactile, le système de rétroéclairage ainsi que le panneau solaire pour une recharge en moins de 5 heures, pour 20 heures d’autonomie. Enfin, l’appareil est étanche, flexible et très léger (303 g).
Prix: 330 $
www.meetearl.com


Marcher léger
Gourde ou sac d’hydratation? Pourquoi pas les deux, et en version minimaliste pour les fanatiques de performance? La veste d’hydratation Spry, d’UltrAspire, permet d’emporter avec soi jusqu’à un litre d’eau, en plus de plusieurs objets vitaux en vue d’une bonne randonnée. Trois pochettes sont disposées à l’avant du harnais: l’une pouvant accueillir une gourde, les deux autres destinées à tout autre indispensable. Conçu pour la performance, l’ensemble pèse 280 g, incluant le réservoir (vide). Voilà qui vous allégera du fardeau d’un gros sac de randonnée. Les coureurs apprécieront le confort tout comme la capacité d’évacuation de la chaleur.
Prix: 100 $
www.ultraspirestore.com

I’m so eco
La philosophie du fabricant I’m So Running m’a d’abord intéressé par son approche responsable et écologique. La ligne de vêtements de course est fabriquée au Québec et est constituée en fibre de bambou. J’étais curieux de tester ce tissu dont la publicité dit qu’il est «naturellement antibactérien» et qu’il régule la température corporelle. Je l’ai d'abord trouvé très confortable, doux comme de la soie sur la peau, et à la suite d'une séance de jogging, j'ai pu apprécier le fait qu'il ne garde pas les odeurs, comme le coton. Bémol cependant : il sèche moins vite que le synthétique; il est resté humide pendant pas mal de temps, mais ce jour-là l’humidité était très élevée. En prime, j’aime son look graphique. (Robin Black)
Prix : 50$
www.imsolifestyle.com

GPA A TESTÉ
• 
Hyper confortable
• Écologique
• Protection UV


Imperméabilité à sens unique
C’est bien beau, l’imperméabilité, encore faut-il que l’humidité ne vous colle pas à la peau. La veste Fitz Roy Jacket, de Millet, est conçue en ce sens. Légère et dotée d’une protection imperméable, elle permet d’évacuer toute humidité indésirable grâce à son tissu respirant et à deux poches de ventilation zippées sous les bras. L’absence de doublure lui confère une adaptabilité trois saisons, et sa capuche ajustable permet une étanchéité à toute épreuve. Offerte en bleu, noir, vert ou orange.
Prix: 200 $
www.millet.fr