La résurrection d’un sentier

Le sentier Ouiatchouan, qui relie l’ermitage Saint-Antoine de Lac-Bouchette au village historique de Val-Jalbert, au Lac-Saint-Jean, revient à la vie cet été grâce à une mobilisation régionale. La première mouture de ce sentier linéaire, long de 30 km, avait été défrichée dans les années 1990 au coût de 300 000 $, néanmoins il n’a jamais obtenu la faveur du public. Progressivement, son parcours a été envahi par la broussaille faute d’entretien. Son état d’abandon était si avancé que cette piste n’était plus praticable. Depuis 2014, une équipe s’emploie avec ardeur à redonner vie à cette infrastructure pédestre dotée de trois refuges. Le sentier a rouvert en partie en 2020 et il le sera dans son entièreté en 2021. On songe à mettre en place un service de navette au cours de la saison. À suivre.

facebook.com/Sentier-Ouiatchouan