PRÉSENTÉ PAR RÉSEAU ZECS
Destinations | Québec

Passion plein air dans les zecs de la Mauricie

Parmi les 63 zecs du Québec, onze occupent les grands espaces forestiers de la Mauricie. C’est le temps de les explorer.

PRÉSENTÉ PAR TOURISME LOTBINIÈRE
Destinations | Québec

FASCINANTE LOTBINIÈRE 

Actifs ou contemplatifs, bouclez vos ceintures direction Lotbinière.

Chroniques en pays de Loire /// Je suis verte de jalousie!

Cours des Cinquante Otages, centre-ville de Nantes. Il y a encore deux ans, m’explique la guide, 40 000 voitures circulaient dans ce secteur d’affaires. Aujourd’hui, un tramway serpente le quartier dans les deux sens et au milieu se faufile… une piste cyclable. Rues principales, avenues, boulevards ou ronds-points : le vélo se fraie un chemin sur presque tous les axes routiers de la ville. Au centre urbain comme en périphérie.
En tout, un réseau cyclable de 440 km pour une agglomération de 600 000 habitants. Le tramway, le tout premier à avoir été réhabilité en France (en 1985), dessert un parcourt 44 km. Cela sans compter le Chronobus (7 lignes express) et le Busway (avec des voies spécifiques).

Je ne sais pas vous, mais moi, ça me rend un peu jalouse.

Plaque tournante abreuvée de trois sources majeures : la Loire, l’Erdre et la Sèvre, Nantes a les pieds dans l’eau avec 53 km de promenade le long de ses berges. Jardins aquatiques, espaces verts, zones humides protégées (comme La Petite Amazonie), la verdure pousse en ville (60% de l’agglomération sont constitués d’espaces verts ou agricoles) et oxygène ses habitants.
Les nourrirait presque. Des urbanistes-jardiniers ont eu l’idée de planter des arbres fruitiers dans les parcs urbains et le flâneur du dimanche peut désormais cueillir abricots, prunes ou fraises pendant sa promenade de santé. Belle idée.

Le vert paradis nourricier, ça vous tente pas?

Nantes a décidé ça il y a 20 ans : être une ville verte, négocier un virage vers le respect de l’environnement et la qualité de vie avec, entre autres, l’adoption d’un «Plan climat» (en 2007). Sûr que ça se décide un jour ou l’autre – ou pas. Avec de vraies décisions appliquées dans le développement urbain : maîtrise de la croissance urbaine, maintien des espaces naturels, accroissement du transport en commun, des sources d’énergie renouvelable, etc.  Une «éco-micro-cité» avec logements, commerces, services publics et transports publics est en cours de développement (durable) sur l’île.

Cette année, Nantes reçoit le fruit de ses efforts avec le titre prestigieux de «Capitale verte de l’Europe». Pas peu fière, la commune de Loire Atlantique… Elle peut : ce label ne se donne pas facilement.

Toujours pas envieux?