PRÉSENTÉ PAR TOURISME LOTBINIÈRE
Destinations | Québec

FASCINANTE LOTBINIÈRE 

Actifs ou contemplatifs, bouclez vos ceintures direction Lotbinière.

Coup de jeune au Lac-des-Cygnes!

C’est sans conteste un des plus beaux sentiers de randonnée du Québec et, par le fait même, c’est aussi un des plus fréquentés. Le sentier du Mont-du-Lac-des-Cygnes, dans la partie est du parc, attire bon an mal an des milliers de randonneurs désirant expérimenter la rude beauté des paysages du grand nord à portée de route. Ce sentier linéaire de 5,2 km ne manque pas d’attraits. Il est connu pour son tronçon en escaliers dont les marches conduisent au sommet (980 m), dans une végétation subalpine. Droit devant se déploie une des dix merveilles du Québec: la vallée du Gouffre, au cœur du massif laurentien, et le cratère de Charlevoix.

Du nouveau pour pallier les inconvénients reliés à la grande fréquentation du parc: on a redessiné la portion du sentier entre l’accueil et le lac George, troquant ainsi les fameux escaliers pour un parcours plus naturel. «Le sentier était très érodé parce que les randonneurs devaient y faire l’aller-retour, explique Sandra Garneau, responsable du service de la conservation et de l’éducation pour le parc. Désormais, le sentier passe beaucoup plus au sud et emprunte même un petit sommet à près de 800 m (qui n’a pas encore de nom!) pour dérober de sacrés beaux points de vue sur la vallée.»
Si belle soit-elle, cette portion du sentier ne pourra nous faire négliger ce qui se trouve avant, lorsque nous partons de l’accueil et que nous prenons tout de suite le sentier par le côté ouest, nous réservant ainsi le sommet du mont du Lac des Cygnes pour la fin. Ce sentier en boucle, Le Pioui, permet ainsi de faire durer le plaisir (5 h environ) et d’étirer l’espace (10 km). Après un début plutôt vertical, il nous conduit à travers des tourbières jusqu’au mont de l’Ours, puis aux crêtes venteuses où s’étend la taïga. Cette végétation basse, faite de buissons, de mousses, d’épinettes miniatures, forme la zone de transition entre la forêt boréale et la toundra; c’est aussi l’habitat du caribou. L’observer en automne est une expérience à ne pas manquer. Même si les premiers frimas peuvent laisser des traces de neige, le sentier reste parfaitement accessible.

Repères : Jusqu’au 12 octobre, le poste du Mont-du-Lac-des-Cygnes, dans le parc national des Grands-Jardins, est ouvert la fin de semaine, jusqu’à 17 h 30, et en semaine, jusqu’ à 16 h. Jusqu’au 15 novembre, il est ouvert seulement la fin de semaine, jusqu’à 16 h. En hiver, il n’est ouvert que pendant les fêtes et les fins de semaine de février et mars. Emplacement de camping et chalets sont disponibles, même en hiver. Info: 1 800 665-6527, [email protected] ou www.sepaq.com.

Comment s’y rendre: Le poste d’accueil principal du parc est situé sur la route 381, au km 31, accessible par la 138 depuis Québec. Le poste d’accueil du Mont-du-Lac-des-Cygnes est au km 21.