Publicité
Destinations, Québec

Dans la neige folle du Massif

18-12-2012

«Les conditions sont idéales !» s’exclame notre guide du jour, Vincent Lajoie, alors que d’épais flocons s’abattent sur nous depuis la veille. À nos pieds, la neige fraîche s’accumule. Nous attaquons tranquillement par la Lavoie, une piste moelleuse. De là, une tranquille piste nous amènera doucement jusqu’aux télécabines du Massif Express, une bête de course capable d’accueillir 1200 skieurs par heure.

 
Elles sont loin les années 1980 où les pionniers du coin remontaient les pistes dans un autobus scolaire. Aujourd’hui, Le Massif de Charlevoix accueille parfois jusqu’à 5000 skieurs par jour et compte 5 autres remontées dont 3 télésièges, ainsi que 8 restaurants, 1 parc à neige et 1 école de glisse.
 
Le nouveau propriétaire n’y est peut-être pas étranger. Depuis 2002, c’est désormais Daniel Gauthier, cofondateur du Cirque du Soleil, qui possède les lieux. Autant dire que l’homme a l’habitude de voir grand et qu’il envisage maintenant le développement de centaines d’unités de logement supplémentaires, et d’autant d’emplois. Déjà, depuis l’automne 2011, le tout nouveau Train du Massif de Charlevoix relie Québec à la station, via l’île d’Orléans.
 
«L’important, explique Vincent Lajoie, c’est de ne pas tomber dans l’exploitation de la montagne et de maintenir le côté sauvage de la station.» Et ce dernier s’empresse de promener ses télémarks dans la neige folle qui s’accumule dans les zones boisées entre les pistes. Cette manœuvre n’est toutefois pas réglementaire. Par contre, Le Massif met à la disposition des tripeux de hors-piste une zone boisée de 85 acres le long des pentes du mont à Liguori, accessible depuis le sommet des pistes (avec un peu de marche…).
 
Malgré l’achalandage, l’attente aux remontées reste raisonnable, et les pistes sont plutôt longues. La neige, quant à elle, ne manque pas, offrant parfois jusqu’à 200 jours skiables par an. Méfiez-vous tout de même, car la température en bas des pistes peut être radicalement différente et générer de belles plaques de verglas.

Tant qu’à y être…
Un voyage photo

Un séjour guidé par des photographes d’expérience, comme Bernard Brault de La Presse. 
418 240-2178, 418 435-8998 ou

On se rend au Massif en train depuis Québec
(1 877 536-2774) 

On dévale la nouvelle piste de luge (7,5 km) au Massif.

REPÈRES 
Réparties sur 3 sommets plantés au bord du Saint-Laurent, 52 pistes s’offrent à nous dans un domaine skiable de 100 km, sur un dénivelé de 800 m. Possibilité de louer skis et planches à neige sur place. Forfait journalier à 64 $ (35 $ pour les enfants). Ouvert de décembre à avril. 
1 877 536-2774 ou www.lemassif.com

Comment s’y rendre : de Montréal, suivre l’autoroute 40 Est, puis à partir de Québec, suivre Sainte-Anne-de-Beaupré et Baie-Saint-Paul, via la 138 Est, jusqu’à Saint-Tite-des-Caps. Continuer sur la 138 Est et tourner à droite à l’indication «Le Massif de Charlevoix».

Publicité