Journal de l’exploration d’un géant

La descente du fjord du Saguenay, avec ses paysages époustouflants et sa faune singulière, est un des plus beaux voyages à effectuer en kayak. Protégé par deux parcs nationaux, le parc national du Fjord-du-Saguenay et le parc marin du Saguenay–Saint-Laurent, ce joyau du Québec étend son histoire glaciaire sur une centaine de kilomètres entre Saguenay et Tadoussac. Journal de l’exploration de ce géant.

12 juillet

Aujourd’hui, au camp de base de Fjord en Kayak, à L’Anse-Saint-Jean, notre rêve devient réalité : descendre le fjord en kayak. Tous autour de la carte déployée sur la table, entourés de notre matériel, nous écoutons religieusement notre guide nous présenter la descente. Pour l’instant, ce ne sont que des noms sur une carte qu’égrène notre guide, Thomas Milliat, mais des noms qui font rêver : baie Éternité, pointe à Passe-Pierre, anse aux Petites Îles… Nous avons hâte au lendemain, jour du grand départ.

13 juillet

Le soleil levant entreprend de grignoter l’impressionnant cap Trinité, le colorant d’une douce lumière jaune. Sur la plage de la baie Éternité, les embarcations que Fjord en Kayak a transportées à l’aube depuis L’Anse-Saint-Jean sont alignées, prêtes à être chargées. Le matériel est réparti entre nous. S’ensuit une véritable partie de Tetris pour réussir à tout faire entrer dans le ventre de nos kayaks. Quelques efforts, et nous sommes enfin sur l’eau. Notre aventure débute.