PRÉSENTÉ PAR TOURISME GASPÉSIE
Destinations | Québec

La Gaspésie au long cours

La Gaspésie, c'est “le” terrain de jeux parfait pour s’initier aux grandes expéditions avec nuitées en refuge.

PRÉSENTÉ PAR RÉSEAU ZECS
Destinations | Québec

Osez les zecs des Laurentides

Avis aux canoteurs, kayakistes, randonneurs et adeptes de vélo de montagne et de gravelle, c’est le temps de défricher ces territoires naturels que sont les zecs.

Kayak de mer /// Comme un poisson dans l’eau


photo : Anne Pélouas

Pour qui a connu le lac du Poisson blanc, paradis du kayak de mer (et du canot), avec plus de 80 îles accessibles gratuitement pour le camping sauvage, la transformation du territoire en un parc régional avait de quoi inquiéter!

Quelle bonne surprise que de le visiter à nouveau et de découvrir des sites de camping bien propres et bien aménagés sans l’être trop. Et une petite équipe du tonnerre qui a su, au sein d’une organisation épaulée par la MRC, mettre en valeur un site où certaines îles se détérioraient (saletés, bois coupé de façon anarchique…), sans toutefois lui enlever son charme sauvage. Le plan d’eau pour pagayer s’étire sur une trentaine de kilomètres, du nord au sud, avec deux lacs successifs, celui des Sables et celui du Poisson blanc. Ce dernier compte plusieurs mises à l’eau et une belle brochette de sites de camping, sur les berges comme sur les îles. Certains sont devenus payants (qu’on peut réserver), mais d’autres sont encore en accès libre pour une ou deux tentes, ou pour les groupes. Sur l’eau, les pêcheurs circulent en bateau à moteur, mais sans incommoder les amateurs de tranquillité. Nul doute que la vastitude des deux lacs-réservoirs leur offrira toujours un terrain de jeux aquatiques particulièrement attrayant!

Tant qu’à y être…
Pourquoi ne pas troquer le kayak contre la randonnée quand on a une belle petite montagne (celle du Diable) à portée des pieds? On y accède par la plage du
Rapide-du-Fort et le sentier du même nom en bordure du réservoir aux Sables, au nord de celui du Poisson blanc, ou par le sentier des Merisiers. On peut poursuivre jusqu’au sommet de la montagne en aller-retour pour un total de 7 km.

Une future réserve de biodiversité
Le parc régional du Poisson blanc fait partie d’un territoire plus vaste qui a reçu, à la fin de 2008, le label québécois de «réserve de biodiversité projetée». D’ici la fin de 2013,  il devrait devenir la «réserve de biodiversité du Mont-Sainte-Marie».

REPÈRES
Parc régional du Poisson blanc
37, chemin de la Truite,
Notre-Dame-du-Laus
819 767-2999 ou www.parcdupoissonblanc.com

Comment s’y rendre: de Montréal, prendre l’autoroute 15 Nord, prendre l’embranchement de l’autoroute 50 Ouest vers lachute. À la sortie 174, continuer sur la route 309 Nord jusqu’au chemin de Val-Ombreuse. Tourner à gauche, et prendre ensuite la première à droite sur le chemin du Poisson blanc, puis à gauche sur le chemin de la Truite.