Le long de la rivière

Haut lieu de la drave de la fin du XVIIIe siècle jusqu’en 1940, la rivière de la Boule est désormais l’attraction principale du parc régional de la Chute-à-Bull, un des fleurons du réseau des parcs régionaux de la Matawinie.
 
Du Refuge de l’accueil, on atteint vite le côté sud, une jolie réplique de pont couvert au-dessus du cours d’eau. Le Sentier de la chute suit plus ou moins la rivière, dont les débordements sont fréquents à l’approche du printemps. À 400 m de l’accueil, on longe le Refuge des draveurs pour poursuivre à travers bois sur 500 m. Avec ses 18 m, l’impressionnante chute à Bull dégage son lot de particules d’eau dans l’atmosphère, qui nous atteignent même à l’étage supérieur du belvédère! Au retour, une courte boucle permet de ne pas prendre le même chemin qu’à l’aller.
 
Pour une randonnée plus longue, virez à droite au pont couvert pour monter sur le flanc de la colline. Le Sentier du belvédère grimpe modérément en direction sud sur 800 m environ jusqu’au Refuge du belvédère, d’où la vue s’étend jusqu’à la station touristique Val Saint-Côme. Au passage, on admire quelques beaux spécimens de pins blancs ayant échappé à la coupe forestière. Ce sentier a aussi sa boucle pour le retour, mais il est également possible de sortir du parc aux abords du belvédère pour filer plutôt, en 20 minutes environ à travers la forêt, vers les jolis refuges de Chez Roger l’Ermite.
Bull ou Boule?
Lac de la Boule, rivière de la Boule, chute à Bull: ces noms ont tous pour origine le nom du premier exploitant forestier de la région, Henry Bull, parfois francisé en «Boule». Du temps de la drave, les billots flottaient du lac Jaune au lac à Foin puis au lac de la Boule. De là, barrages et glissoires de bois permettaient de les acheminer par la voie des eaux vers Saint-Côme et la grande rivière L’Assomption. La plus incroyable des glissoires avait été construite à même la chute, qui porte aujourd’hui le nom du patron de l’époque.

Repères
Parc régional de la Chute-à-Bull
Saint-Côme
Le parc déploie 9 km de sentiers.
Tarifs: 3 $ (adulte); 2 $ (12 ans et moins). Refuges: 20 $ par personne par nuitée.
1 866 266-2730 ou www.parcsregionaux.org

Comment s’y rendre: de Montréal, prendre l’autoroute 40 Est, puis l’autoroute 25 Nord (devenant la route 125 Nord), en direction de Rawdon. À Rawdon, tourner à droite sur la route 337 Nord; après 18 km environ, tourner à gauche sur la 343 Nord et rouler 20 km. Virer à gauche sur la route 347 jusqu’à Saint-Côme, puis à droite dans le rang des Venne, à la sortie du village. Suivre les indications du parc.