Publicité
Destinations, Québec

Parc national de la Mauricie

22-12-2005

Vous cherchez à vivre une expérience hors de l’ordinaire tout en n’ayant pas à vous évader au bout du monde? Au parc national de la Mauricie, les skieurs sont invités à vivre l’aventure autrement. L’idée est fort originale. Les skieurs empruntent le même itinéraire que les canoteurs en été. Ainsi, les skieurs peuvent suivre un trajet déjà balisé et profiter des emplacements de camping aménagés qui leur servent de camp de base pour la nuit. Fallait y penser!

La belle aventure se déroule dans le spectaculaire secteur du lac Wapizagonke. Mais avant d’entreprendre cette chevauchée dans l’arrière-pays (où peu de gens ont accès l’hiver), vous devez vous inscrire, obtenir un permis auprès des instances du parc et réserver. Vous devez aussi démontrer que vous avez un minimum d’expérience en camping d’hiver. On ne part comme ça à l’aventure, en plein hiver, sur un coup de tête!

Vous devez avoir un traîneau pour accomplir cette escapade. Vous aurez à transporter tout votre matériel, incluant la tente, un sac de couchage hivernal, la nourriture, un réchaud ainsi que des vêtements de rechange. Vous pouvez dormir une seule nuit, histoire de vous initier en douceur, ou encore skier plusieurs jours en empruntant les itinéraires de canot.

Les paysages sont grandioses en hiver dans ce parc. Les spectaculaires chutes du lac Wapizagonke se transforment en palace de glace. Les parcours ne sont pas très difficiles, mais il y a tout de même quelques montées et descentes. Dans les plus grosses montées, il est préférable d’enlever ses skis et de monter à pied ou, idéalement, en raquettes. Les emplacements de camping où planter sa tente pour la nuit sont nombreux. Quelques-uns, situés sur des pointes, sont vraiment remarquables.

L’homme qui a vu l’ours
Denis Masse n’a pas seulement vu l’ours. Il partage sa vie avec lui, profession oblige. Responsable de la gestion de la faune dans le Parc national de la Mauricie, il fait un suivi, depuis 1990, de la population d’ours qui fréquentent ce territoire. Il doit entre autres s’introduire dans des tanières et prendre des relevés, comme les mensurations de l’animal. Il procède également à des collectes d’échantillon sanguin en endormant le plantigrade à l’aide d’une seringue fixée
au bout d’un long bâton.

Depuis le début du suivi, Denis Masse a visité pas moins de 130 tanières. Ces visites lui permettent également de compter les petits et d’évaluer ainsi leur taux de survie, qui s’avère bonne pour cette population estimée à environ 120 sur le territoire. Ce suivi de l’ours noir sur une aussi longue période est unique au monde.

Célébrités
L’ex-premier ministre Jean Chrétien demeure à quelques arpents de neige des limites du parc, au petit village de Saint-Jean-des-Piles. Vous avez sans doute plus de chances de le croiser sur un terrain de golf que sur l’une des pistes qui sillonnent ce magnifique parc. Pour la petite histoire, dans le secteur du lac à la Pêche logeait autrefois le célèbre club Laurentien, un groupe sélect composé des grands de ce monde, dont la célèbre famille Kennedy.

……………………….
N O S   T R O U V A I L L E S

Gîtes Wabenaki et Andrew
(819) 538-3232, www.pc.gc.ca/mauricie
Si l’on n’est pas féru de camping d’hiver et que l’on préfère skier sur le réseau entretenu mécaniquement, on peut loger aux superbes gîtes Wabenaki (3 dortoirs pouvant accueillir 28 personnes) et Andrew (4 dortoirs pouvant accueillir 16 personnes), vestiges du club Laurentien. Accessibles par une randonnée à skis de 3,5 km.

Auberge refuge du Trappeur
150, chemin Saint-François,
Saint-Mathieu-du-Parc
1 (819) 532-2600
Cette petite auberge de 12 chambres sert une cuisine régionale spécialisée dans le gibier.

D’arbre en arbre
Parc de l’île Melville, Shawinigan
1 866 536-7155, www.ilemelville.com
Ce circuit d’aventure en forêt se déploie à travers ponts suspendus, filets et lianes, sans oublier la tyrolienne, longue de 106 m. Ouvert de mai à octobre.

REPERE
Parc national de la Mauricie, entrée Saint-Mathieu
Route 351, Saint-Mathieu
Info: (819) 538-3232 ou www.pc.gc.ca/mauricie

Comment s’y rendre : Prendre la 40 jusqu’à la sortie 180 à Yamachiche. Poursuivre sur la 153 Nord. À la sortie du village de Saint-Barnabé, tourner à gauche et continuer sur la 351. Poursuivre jusqu’à Saint-Mathieu et suivre la signalisation pour le parc.

Publicité