Pourvoirie Barrage Gouin & Magnan /// À la recherche du lac Caché

«Le plein air, on aimerait s’y lancer vraiment», avoue Yves Bordeleau, alors qu’il conduit son pick-up à fond de train sur la route de gravelle qui mène à la Pourvoirie Barrage Gouin & Magnan. Ce sont les parents d’Yves, Jean et Carole Bordeleau, qui ont racheté les lieux en 2007. Pour Jean, mis à pied à l’âge de 49 ans, c’est la concrétisation d’un rêve et, avec plus de 2000 clients par année, les affaires vont bon train. «Nous avons triplé le chiffre d’affaires», se félicite le nouveau propriétaire.

Aujourd’hui, c’est timidement que les Bordeleau cherchent à étendre leurs activités au plein air. Sur place, on trouve plusieurs canots, deux kayaks de plaisance adaptés pour la pêche et deux vélos de montagne. Cependant, le pourvoyeur ne propose pas de forfait orienté vers le plein air.

Un matin pluvieux, nous chargeons un canot avec cannes à pêche, glacière et boîte de vers, et pagayons le long de la berge du réservoir. Notre destination? Le lac Caché, que nous atteignons après 6 km de canot et une courte randonnée dans une forêt dense et humide. Pour taquiner la truite sur ledit lac, nous embarquons dans une chaloupe et pratiquons notre lancer, sans grand succès, hélas, malgré quelques belles touches.

On a particulièrement aimé: l’accueil chaleureux et dévoué de la famille Bordeleau, ainsi que le resto casse-croûte et ses bières de microbrasseries locales. Nous avons par contre été déçus par le peu de charme des bâtiments au pied du barrage. Les amateurs de plein air ne s’attarderont pas et réserveront plutôt un des chalets Exil sur les îles du secteur Magnan, ou mieux encore, un bateau-maison pour un séjour nomade unique.

REPÈRES
Quoi: une pourvoirie dont l’activité est axée autour de la pêche. Location de matériel, de chaloupes et services d’un guide. Hébergement de 54 places réparties en chambre de 3 à 4 lits, ainsi que 3 chalets Exil et 3 bateaux-maisons. (Attention, il faudra réserver presque un an à l’avance.) Resto-bar et dépanneur. Ouvert à l’année.

Combien: forfaits en chalet à partir de 90$ par jour; forfaits bateau-maison à partir de 105$ par jour.
819 666-2332, 1 877 720-8900 ou www.barragegouin.com

Comment s’y rendre:
❱ En train: la ligne de VIA Rail Montréal-Senneterre dessert la gare de Parent les lundis, mercredis et vendredis. Possibilité de monter à bord avec son canot ou son vélo, à condition d’en faire mention au moment de la réservation. Depuis la gare, transport à négocier avec la pourvoirie.
❱ En voiture: 480 km de Montréal, 420 km de Québec. Autoroute 40 Est, sortie 196N vers la 55 Nord, direction Shawinigan, jusqu’à La Tuque. Le reste du voyage
s’effectue sur un chemin de terre (voir l’itinéraire dans le site Internet ou rentrer les coordonnées GPS).
❱ Par les airs: on peut aussi y aller par hydravion ou par hélicoptère; il faut se renseigner auprès de la pourvoirie.