Publicité
Hiver, Hors-Québec, Ski alpin

Le paradis canadien de la glisse

24-10-2017

À trois heures de Calgary, vers le sud-ouest du pays, se cache un petit
village nommé Fernie, le paradis de la planche et du ski.

Des quatre coins du Canada et même des États-Unis, skieurs et planchistes sont accueillis par Alicja Lei, l’hôtesse de ce voyage organisé par Tourisme Fernie et le fabricant Helly Hansen. L’horaire s’annonce chargé : visite de la station avec le chef de patrouille et des spécialistes en avalanche, catski, rencontre (et une course !) avec deux athlètes paralympiques…

Ouf !
D’abord, quelques précautions. Le matin, les patrouilleurs se rencontrent au Lost Boys Café. Les conditions météo et les dernières données techniques au sujet des risques d’avalanche sont analysées et partagées. C’est du sérieux, mais l’ambiance est joviale. Ça donne le ton à la journée.

Ensuite, on active le canon dans le but de provoquer une avalanche, qui survient à quelques mètres à peine des skieurs. Comme l’explique le responsable, il faut sporadiquement déclencher des avalanches dans certaines cuvettes (bowls) afin d’assurer la sécurité et éviter qu’une avalanche ne se déclenche sur les skieurs.
Être enseveli sous un mètre de neige n’est jamais plaisant. Même si on fait une simulation, on a hâte que le chien renifleur vienne à notre secours ! C’est d’ailleurs une spécialité de la région : Fernie est réputé pour la recherche après une avalanche. On y entraîne quotidiennement des chiens pour que ceux-ci soient aptes à retrouver des victimes d’avalanche avant qu’il ne soit trop tard. Sous la neige, c’est un grand soulagement de sentir le souffle chaud de cette grosse bête poilue lorsqu’elle creuse pour nous sortir du trou.

De la poudreuse, SVP !
L’expérience hors du commun se poursuit avec une autre activité qui fait la renommée de la région : le catski. Une première remontée de 40 minutes nous mène à un premier départ : une série de pentes de poudreuse en sous-bois et des terrains très escarpés, à descendre en duo pour plus de sûreté.

De la poudreuse, il y en a. Même après une semaine sans averse de neige, il en reste presque à coup sûr. Le domaine skiable accessible en catski est très vaste. Ainsi, en une journée à suivre la chenillette, on aura finalement fait
10 descentes, chacune plus extraordinaire que la précédente.

Du ski olympique
Le ski était déjà époustouflant, mais la visite qui s’amène en rajoute une couche : Erin Latimer et Braydon Luscombe, deux athlètes paralympiques canadiens, ainsi que leur entraîneur, Will Marshall, débarquent. Dès la descente suivante, on comprend le sens du terme « athlète olympique ». Erin et Braydon ont respectivement une jambe et un bras en moins, mais il est à peu près impossible de suivre leur
cadence. Vraiment impressionnant !

Leur quotidien est réglé au quart de tour : régime alimentaire strict, beaucoup d’entraînement, suivi médical et psychologique… tout est mis au point pour que leurs performances soient optimales. Et que dire de leur entraîneur ? Pour ces deux athlètes, il est plus que ça : c’est un ami, un confident et, à ses heures, il tient le rôle non officiel de psychologue.

Finale glacée
Tant qu’à être à Fernie, une dernière activité­ s’impose : se faire servir une vodka à l’intérieur d’un bar de glace. Rafraîchissant, de plus d’une ­façon… Cela dit, aucune crainte de se les geler, car on nous fournit une veste ultra isolante en duvet afin de profiter au maximum de l’expérience.

Bref, les Rocheuses ont fière allure à Fernie. La station possède un potentiel extraordinaire, et le village, un charme authentique typiquement canadien. Si de bonnes aptitudes sur ski ou sur planche sont requises, pas besoin toutefois d’être un expert. Un skieur intermédiaire-avancé pourra apprécier pleinement l’endroit. L’après-ski, le village et l’accueil chaleureux des habitants de la région sauront certainement vous séduire.
 

REPÈRES
Fernie, Colombie-Britannique

S’y rendre
Par avion

Vol de Montréal à Calgary, en Alberta, à partir de 700 $.
Vol de Montréal à Cranbrook, en Colombie-Britannique,
à partir de 950 $.

À savoir
Les journées de catski sont organisées par des agences. Les prix, à partir de 400 $ par personne par jour, incluent de 8 à 10 descentes, les remontées et le lunch.

À faire  
Lizard Creek Lodge
On va au Ice bar pour la vodka et on profite d’une expérience unique en son genre.
www.lizardcreek.com

Beanpod
Halte obligatoire pour les vrais amateurs de chocolat ! Dites bonjour à James et Mary Heavey, les propriétaires passionnés de cacao.
www.beanpod.ca

Nevados
Parfait pour prendre un verre en fin de journée et goûter une cuisine inspirante, préparée par un chef créatif.
www.nevados.ca

Fernie Wilderness Adventures
Des guides compétents vous amèneront dans les meilleurs endroits où on trouve de la poudreuse !
www.ferniewildernessadventures.com

Fernie Museum
Pour découvrir les origines de ce village minier et les légendes entourant la région, un petit arrêt suffira pour apprécier, à sa juste valeur, ce village pittoresque des Rocheuses.
www.ferniemuseum.com

Les frais de déplacement et d’hébergement pour ce reportage
ont été payés par Helly Hansen.

 

Galerie

Le paradis canadien de la glisse

Publicité