Publicité
Hiver, Québec, Ski alpin

Ski hors-piste – 7 raisons pour glisser toute la journée

24-01-2019
vallée taconique_photo D-Bill productions

Vallée Taconique Photo D-Bill productions

Gravir une montagne avec des «peaux de phoque» fixées sous ses skis est une tâche ardue. Heureusement, elle est toujours récompensée par une enivrante descente dans la neige folle. Voici sept endroits au Québec où s’adonner à ce plaisir sans cesse renouvelable.

Cantons-de-l’Est

Mont Orford

La station de ski Mont Orford, près de Sherbrooke, permet aux amateurs de ski de montagne de pratiquer leur sport en toute légalité sur son territoire depuis la fin de l’hiver dernier. Trois nouveaux sentiers d’ascension menant aux sommets des monts Orford (850 m) et Giroux (630 m) ont été aménagés. Pour regagner le plancher des vaches, les skieurs empruntent l’une ou l’autre des pistes régulières de l’ensemble du domaine skiable. En prime, des pistes pouvant être utilisées pour l’ascension et la descente s’ajoutent aux trois sentiers en dehors des heures d’ouverture normales de la station.

www.orford.com

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mont-Orford (@mont_orford) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Le Massif de Charlevoix (@lemassif) le

Charlevoix

Massif de Charlevoix

Adeptes de ski hors-piste dans la poudreuse, sachez que le Massif de Charlevoix vous accueille à bras grands ouverts depuis l’hiver dernier. Plus précisément, c’est l’entreprise québécoise Whisjack qui s’occupe de faire votre bonheur, puisque l’ensemble des activités hors-piste du centre de ski lui a été confié. Celle-ci offre un programme de formation, de sorties guidées et d’événements gravitant autour du ski de montagne. En 2017, elle a par exemple organisé le Défi des montagnes, une course de « skimo » (ski de montagne) faisant partie de la série SkimoEast. Whisjack œuvre pour l’instant dans le secteur de la montagne à Liguori, même si le développement d’autres secteurs n’est pas exclu.
www.lemassif.com

Gaspésie

Vallée Taconique

À mi-chemin entre le fleuve Saint-Laurent et le massif montagneux des Chic-Chocs, la Vallée Taconique croule chaque année sous un épais tapis (6 m !) de neige naturelle, gracieuseté d’un microclimat maritime nordique. Imaginez-vous skier avec de la poudreuse jusqu’aux genoux et laisser votre trace éphémère dans un décor vierge : c’est ce qui vous attend dans ce paradis du hors-piste, situé dans l’arrière-pays de MontSaint-Pierre, en Haute-Gaspésie ! Parmi les nombreuses bonnes raisons de visiter le domaine de la Vallée Taconique, il faut mentionner le dénivelé généreux qui permet de s’amuser autant dans la montée que dans la descente.

www.vallee-taconique.com

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par La Vallée Taconique (@lavalleetaconique) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vallée Bras-du-Nord (@valleebrasdunord) le

Québec

Vallée Bras-du-Nord

On connaît la Vallée Bras-du-Nord pour ses sentiers de vélo de montagne et de randonnée pédestre qui font accourir les foules. Par contre, on ignore tout de l’incroyable potentiel de son territoire destiné à la pratique du ski de montagne. Petit en apparence – à peine 1,5 km2 –, son dénivelé est néanmoins très varié, ce qui plaira à ceux qui recherchent un défi à la fois physique et technique. À noter que l’accès au domaine ne se fait qu’en compagnie de guides de l’entreprise de tourisme d’aventure Éco Plein Air. Une manière, semble-t-il, de réduire le nombre de skieurs et de maximiser ainsi le plaisir de chacun.

www.valleebrasdunord.com

Saguenay–Lac-Saint-Jean

Mont Édouard

Pour l’instant, les secteurs de Sacré-Cœur, de la Vallée des géants et de la Grive, dont les dénivelés verticaux oscillent entre 200 et 300 m, sont les trois seuls ouverts dans cette station de ski de L’AnseSaint-Jean, mais on prévoit néanmoins en inaugurer trois autres sous peu. Ensemble, ils totaliseront près de 1 km2 de pistes d’ascension et de descente. Plusieurs formules (guidée, en autonomie, initiation) sont offertes par le « joyau du Bas-Saguenay », où environ 6 m de neige poudreuse s’accumulent annuellement.

www.montedouard.com

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mont-Édouard (@montedouard) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Parc du Mont Saint-Mathieu (@montstmathieu) le

Mauricie

Mont Saint-Mathieu

Cette ancienne station de ski fermée il y a 10 ans a rouvert ses pentes dernièrement, trouvant du même coup une nouvelle vocation. Un premier secteur de ski hors-piste au pied des anciennes pistes y est depuis accessible, et les nouveaux propriétaires travaillent d’arrache-pied à l’aménagement d’un second pour la saison 2017-2018. Doté d’un dénivelé skiable modéré (152 m), ce domaine situé près de Saint-Mathieu-du-Parc s’adresse tout particulièrement aux skieurs débutants et intermédiaires. Avis aux « fatteux » : une piste de bécane dodue d’environ 20 km serpente la montagne.

www.fqme.qc.ca

Laurentides

Mont Plante

Croyez-le ou non, mais on retrouvait au mont Plante deux versants de ski desservis par des remontées mécaniques au cours des années 1960 et 1970. Puis, la station située près de Val-David ferme ses portes en 1982 et est laissée à l’abandon pendant plusieurs années, même si plusieurs skieurs continuaient d’y glisser en douce… Il faut attendre la cession du terrain à la municipalité, en 2013, puis l’annexion de la montagne au secteur Dufresne du parc régional de Val-David–Val-Morin, l’année suivante, avant que le projet de secteur de ski hors-piste ne s’officialise. La montagne au dénivelé modéré (100 m) comprend une dizaine de couloirs de glisse pour les calibres intermédiaires et experts.

www.parcregional.com

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Carl Aubin-Heroux (@gram_o_carl) le

Publicité