Publicité
Camping, Canot, Été, Québec

À visiter sans restriction !

02-03-2018

Il y a une file d’attente au poste d’accueil. Fort heureusement, une note sur le babillard nous apprend qu’avec notre réservation déjà effectuée, on peut s’élancer sans plus attendre sur la route forestière no 2, qui mène au camping Bellevue. Après plusieurs trous et cailloux qui nous font envier ceux qui circulent en camion, on arrive enfin au camping qui borde le petit lac du même nom.

On est venus ici pour découvrir une autre section de l’immense réserve. À notre grande surprise, le camping est achalandé. En roulant sur la plage qui mène à notre tente Hékipia, on peut comprendre pourquoi. Le lieu est joli, tout indiqué pour les jeunes familles. Notre tente donne directement sur la plage, et les couchers de soleil promettent d’accompagner nos longs soupers en tête-à-tête. Si le lac comme tel est d’une taille plus propice à une courte sortie de fin de soirée où on flotte doucement plutôt qu’à une séance de pagaie énergique, c’est plutôt la rivière Miguick qui nous attire pour une sortie d’une journée.

Perle méconnue, la rivière méandreuse est située à la frontière de la réserve et de la zec de la Rivière-Blanche. La mise à l’eau n’est qu’à quelques kilomètres du camping. D’un virage à l’autre, on découvre un paysage sauvage, un cap rocheux imposant, une rive sablonneuse invitante pour prendre la collation. Du pur bonheur.

La course se termine alors que la rivière se jette dans la Batiscan, et c’est le moment du retour. La Miguick n’est ni longue ni impressionnante, mais c’est une rivière super sympathique. Un petit bijou à découvrir si on est dans le coin.

Réserve faunique de Portneuf
Accueil et bureau administratif
229, rue du Lac-Vert, Rivière-à-Pierre

Pour amateurs de canot-camping
Si une escapade de plusieurs jours vous intéresse, le circuit de canot-camping de 40 km avec départ au lac Lapeyrère s’avère une option intéressante. Si, toutefois, c’est l’eau vive qui vous titille, attachez votre casque bien serré, car les rivières Batiscan et Jeannotte sauront vous brasser d’aplomb. Pour pagayeurs avertis seulement ! Trois ou quatre randonnées sont aussi possibles à partir du camping, mais les sentiers disparaissent parfois au gré des coupes de bois…

Bistro La Ferme
Pour du bœuf Highland savoureux et une vue inspirante sur le fleuve, il faut prévoir une pause épicurienne au bistro de Deschambault-Grondines. Vos papilles gustatives vous remercieront.

Fromagerie Alexis de Portneuf
Si on veut goûter les fruits d’une tradition qui se perpétue depuis 1842, une visite à la boutique de Saint-Raymond est de mise. Le choix sera difficile : un brie Bonaparte ou à la noix de coco, un bleu Caronzola ou Météorite, à moins que ce soit un chèvre Caprano ou Capriny ? Dur, dur de se décider…

Club de vol à voile de Québec
À partir de l’aéroport de Saint-Raymond, vol d’initiation comme passager unique dans un planeur avec le Club de vol à voile de Québec. L’entreprise propose un vol silencieux d’une durée approximative de deux à trois heures. Une chance exceptionnelle de jouer au vélivole !
 

Publicité