Présenté par Tourisme Percé
Destinations | Québec

Lumière d’automne sur Percé

Amoureux de lumière d’automne? Rendez-vous à Percé pour les plus belles randonnées.

Pour taquiner le poisson… et la marmaille

La réserve faunique Mastigouche est l’un de ces endroits qui permettent de faire le pont entre les générations, notamment parce qu’on y trouve tout pour pratiquer ce que la Sépaq appelle le « prêt-à-pêcher » : chalet et équipement de pêche.

Les chalets sont alimentés en partie par l’énergie solaire, en partie par des réservoirs de propane, ce qui suffit à faire fonctionner un frigo, quelques ampoules et une cuisinière. Bref, tout ce qu’il faut pour vivre l’expérience de la pêche sans tracas. Et sans avoir à s’équiper de façon permanente, puisqu’on récupère le matériel de pêche à l’entrée du parc.

Qu’on affectionne davantage le canot que la chaloupe, et la pagaie plus que le petit moteur hors-bord, ça importe peu : tout est inclus. Le concept est de passer du bon temps en famille, à la manière de nos aïeux, mais dans un confort un peu plus au goût du jour. Il y a quelque chose de très millénial dans ce croisement entre la participation à une activité un peu surannée, une sortie familiale en plein air et le confort pas trop dépaysant d’un chalet tout équipé. La pêche est-elle l’équivalent plein air du 33 tours ? Allez savoir…

Évidemment, pour tout fils de hipster, piquer un ver de terre sur un hameçon s’avère une expérience plus mémorable que de placer l’aiguille du tourne-disque sur le bon sillon… Et en fin de compte, l’essentiel demeure : le bon temps est garanti, sous le soleil ou sous la pluie. Même pas besoin du moteur : les lacs sont petits. La truite n’est pas toujours au rendez-vous, mais qui s’en soucie ? Après tout, le frigo assure qu’on puisse miser sur les victuailles apportées sur les lieux au préalable.

Réserve faunique Mastigouche
Poste d’accueil
830, rue Sainte-Anne, Saint-Alexis-des-Monts
Camping rustique : 40 $ par nuit. Prêt-à-camper : 102 $ par nuit. Chalet : de 124 $ à
Aller à la plage
La réserve compte 135 lacs pour la pêche, mais si la truite ne vous intéresse pas, le lac Saint-Bernard, situé quelque part au cœur de la région, est doté d’une plage surveillée. Si vous êtes un peu tôt en saison, il y a toujours possibilité d’aller y pique-niquer, ou d’en faire le point de départ pour de la randonnée ou du vélo. Des bicyclettes sont offertes en location, et gratuitement pour les jeunes de 17 ans et moins.

Saint-Alexis-des-Monts
Ce village est un paradis du pêcheur, mais c’est aussi un lieu qui mise sur les activités de plein air à l’année. Pour se payer la traite, l’Hôtel Sacacomie vaut le détour. Au cœur du village, la terrasse Exina offre une jolie vue du lac Saint-Alexis, et de sa truite géante.

L’Économusée de la brasserie
La microbrasserie Les Bières de la Nouvelle-France fait vivre un moment de l’histoire brassicole du Québec avec son économusée. La brasserie fait à la fois office de restaurant et de petit musée brassicole où on apprend les différentes méthodes de production de la bière, qui ne sont pas toujours aussi simples qu’on l’imagine.

Initiation à la plongée
Tant qu’à parler de poissons, aussi bien leur rendre visite. L’école Plongée CPAS donne des cours d’initiation à la plongée pour tous, avec location d’équipement. Une autre façon de découvrir le fond des lacs de la région.